Paroles Vénales fiançailles

Pour les filles comme toi, qui sont professionnelles,
Embrasser sur la bouche, il paraît que c'est interdit
J'ai dû avoir de la chance avec toi, demoiselle,
Tu as dû me confondre avec ton meilleur ami

Pour le reste pas la peine, je passe sur les détails,
car c'est l'histoire banale de vénales fiançailles
Après quelques minutes je me suis rhabillé,
Y'avait ta copine dans la chambre d'à côté

C'est elle qui m'a servi une tasse de kawa,
Et la semaine d'après, toujours au même endroit,
Dire qu'elle était en string fait rêver les copains,
Mais elle avait un flingue dans son sac à main

Dieu créa la femme, mais le diable la fait vivre,
C'est pas vraiment c'que j'pense, mais j'l'ai lu dans un livre
Dieu créa la femme, mais le diable la fait vivre,
Alors ça m'influence à chaque nouvelle tentative

Y paraît que jadis dans la Chine ancienne,
C'était carrément cool d'être un fils du ciel
L'autre soir au cinéma j'ai pu voir de mes yeux,
Comment entre plusieurs épouses et concubines

Pour un mandarin c'était très difficile,
De choisir chaque nuit son empire du milieu
Mais c'est vrai qu'à Paris y'a pas de lanternes rouges,
Alors quand je te schouffe demoiselle quand tu bouges

Le faisceau de la lampe halogène,
A des effets sur moi très hallucinogènes
Ça me laisse imaginer que je suis fils du ciel,
Et toi princesse barbare en position vénusienne

Tu m'as ouvert les portes de ta cité interdite,
Et tout ce va et vient de ta bouche à ton lotus
Me rappelle un proverbe qui n'est pas de Confucius,
Mais je vais en faire un refrain pour cette chanson romantique

Ecoute...

Dieu créa la femme, mais le diable la fait vivre,
C'est pas vraiment c'que j'pense, mais j'l'ai lu dans un livre
Dieu créa la femme, mais le diable la fait vivre,
Alors ça m'influence à chaque nouvelle tentative

Me voilà arrivé à la partie finale
De ma déposition sentimentale
A cette occasion j'aimerais remercier
Certaines demoiselles de ma vie privée

Oui elles ont joué un rôle fondamental,
Demoiselles talentueuses, uniques et spéciales
Si aucune d'entre vous je n'avais rencontré,
Cette chanson n'aurait pas pu exister

Dieu créa la femme, mais le diable la fait vivre,
C'est pas vraiment c'que j'pense, mais j'l'ai lu dans un livre
Dieu créa la femme, mais le diable la fait vivre,
Alors ça m'influence à chaque nouvelle tentative


A toutes les demoiselles du soï Greneta au soï Arapaho

TL / LSD. 1995
Intro Pianistique : Patrick R.