Paroles Détachement FR79

Toutes ces jeunes petites Punks
Qui dansent le bop avec toi,
Que vont-elles devenir
Demain matin dans la rue ?

Elles tiennent à peine debout,
Tout à fait déglinguées,
Et elles ne peuvent pas dormir
Tout à fait déréglées.

On peut les rencontrer
A la terrasse des cafés,
Elles crachent dans leur verre,
Elles crachent aussi par terre

Et elles partent sans payer
Car elles n'ont rien dans les poches,
Elles se sont fait rançonner,
Peut-être par des blousons noirs.

Sur l'boulevard des ltaliens,
Elles se tiennent par la main,
Pas moyen d'les séparer :
Détachement Féminin Rouge !

Si on vient à les emmerder,
Elles sortent leurs petits poings
Contre l'avenir tout pourri,
Elles lèvent leurs petits poings

 

Détachement FR 79 ... est une chanson dédiée à toutes les contemporaines d'Isabelle et sa soeur Jacqueline qui, cette année-là ont "abandonné toutes leurs racines" pour devenir les actrices insouciantes d'une dolce vita cadencée en surdose par la BO d'un "Be Bop Pogo toujours encore plus haut toujours encore plus fort". JP, qui a pris l'habitude de chanter ce morceau depuis 82 lors des absences militaires de TL, lui donne sa voix en 83 pour la version finale.

On a vu récemment Jacqueline, sans sa soeur Isabelle... La jeune voleuse de sacs dans les boîtes de nuit, elle officie désormais honnêtement dans une célèbre radio nationale dont le bâtiment ressemble à une coquille d'escargot.
Muzo, pour les besoins du remis saxophonique, s'est téléporté de 2536 à 2526, au studio Garage à Ménilumuche. Prévoyons pour une demoiselle délinquante journaliste au nom félin, présente aux séances d'exploration spatio-temporelle, une promotion sociale sidérale, à l'instar de cette consoeur précitée.

TL / LSD. 1979