Paroles Dernier pogo à Paris

Attention préparez-vous pour le dernier pogo à Paris,
Ça sera pas du cinéma, tous les coups seront permis.
On s'ra tous Marlon Brando, qui s'ra Maria Schneider ?
On s'ra tous Marlon Brando, qui s'ra Maria Schneider ?

Attention préparez-vous pour le dernier pogo à Paris,
Toi et ta petite amie, pour le dernier pogoà Paris,
La plus belle, la plus jolie, pour le dernier pogoà Paris,
“Fine fleur du macadam“ comme ils disent dans les journaux.

Allez, allez sors de ta banlieue, en deux ch'vaux, en Ford Granada,
De Château d'Eau à Sébasto, en roulant sur les trottoirs.
Mais n'écrase pas les filles qui travaillent le soir,
N'écrase pas les copains qui traînent dans leur sillage :
Jean-Marc l'Innocent, La Rose, et Le Paysan,
Tristan, Fan, machin, machine, Couscous Fureur de vivre.

Attention préparez-vous pour le dernier pogo à Paris.
Cirez vos chaussures de danse et martelez le pavé.

Be bop pogo toujours encore plus haut !
Be bop pogo, toujours encore plus fort !

Be bop pogo toujours encore plus haut !
Be bop pogo, toujours encore plus fort !

Be bop pogo toujours encore plus haut !
Be bop pogo, toujours encore plus fort !

Vive le pogo à Paris !

 

Dernier Pogo à Paris : en attendant le jour de l'invasion du belvédère de Passy qui domine la Seine, LSD, tout au long de l'année 82, a répété ce morceau dans la cave de Corazon Rebelde sous le Sébasto, en présence de Laurent Chalumeau. Christopher Nicks, journaliste à Actuel, écrit fin 83 que cette chanson, ainsi que celle appelée "Rien que ça" sont toutes deux représentatives de l'"impasse Oi!" dans laquelle se trouve LSD.

TL / LSD. 1983