» Lima Sierra Delta » #33

Bulletin périodique de propagande, publié par LSD à l'attention d'une partie de la jeunesse de France, de partout et d'ailleurs ainsi que de l'International Raya Fan-Club.
Les admiratrices et les supporters de LSD désirant se procurer les prochains numéros devront joindre nécessairement pour toute réponse, autant d'enveloppes timbrées, mentionnant destination et destinataire.
Correspondants étrangers, fournir coupons internationaux.
Contacts :
limasierradeltafanclub@gmail.com
Lima Sierra Delta, b.p. 39, 75221 Paris cedex 05, France.

     »

Trente-troisième numéro de LIMA SIERRA DELTA fini de rédiger avant la fin de l'année du Buffle.


Suite à la parution dans l'édition du 19 janvier 1997 du Lao Dông (l'organe de l'Union générale des travailleurs vietnamiens), d'un article sur le "Tambour Et Soleil" de LSD, d'autres magazines locaux ont pris le relais.

22-3-97. Un article laudatif sur LSD &TL est paru dans le Thê Thao Van Hoa.

01-05-97.
LSD est rentré en studio pour enregistrer son nouvel album. Le lieu choisi : au troisième étage d'un batiment bunkérisé, Sweet Home, une sonothèque coincée entre un atelier de confection asiatique et un entreprise de peinture dans la partie cap-verdienne de la rue du Landy pas très loin du stade de France à la Plaine-Saint-Denis. Les premières pistes de batterie enregistrées dès le début de l'après-midi ont été celle de "Drelon", "Granadaamok" et "Hong-Kong".

02-05-97.
La frappe de Cambouis sur "Viêt-Kiêu" a été mise en boîte aux alentours d'1h du mat'.

03-05-97.
C'est le jour choisi pour fixer les parties rythmiques de "URSS", "Gretel Aujourd'hui", "We Lose To Win", "Machine" et "Hène Ha Bé Ho Hu".

04-05-97.
Cambouis fait une nouvelle prise de "Hène Ha Bé Ho Hu" puis on passe à "Sex-Shop". Un coup de phone à François Perez qui peu après déboule au stud' pour prêter ses balais à Cambouis indispensable pour l'enregistrement de "Liza", version shuffle.

05-05-97.
LSD occupe le scène habituellement jazzistique du Hot Brass, le temps d'un concert intégralement retransmis en direct sur Oui FM. Après une première partie assurée par un groupe castelroussin, ça démarre à toute vitesse par l'instrumental tout neuf qu'est "Granadaamok". "Tambour Et Soleil" est monté d'un demi-ton. Vision apocalyptique : RV Deplasse oubliant le sérieux de son statut professionnel (directeur de produit discographique) plonge de scène à l'instar d'autres jeunes gens présents, mais lui écrase de tout son poids une partie des supporters du premier rang.

06-05-97. Rikko squatte le studio toute la journée avec sa paire de basses.

08-05-97. Rikko squatte le studio toute la journée avec sa paire de basses.

09-05-97. Chi Minh a débarqué tard dans la soirée pour enregistrer la voix du Sud-Vietnam indispensable sur Viêt-Kiêu.

11-05-97. Séance de cuivres tardive jusqu'au petit matin du 12.

13-05-97.
Séance de cuivres tardive jusqu'au petit matin du 14

14-05-97.
On a vu un moment traîner dans le studio avant de s'éclipser, un des ex-chanteurs de Pick It Up puis c'est en fin d'après-midi qu'on demande à Rachel et à Aï d'apporter leur concours vocal pour produire un duo puis une foule de jerkeuses hystériques pendant "Granadaamok". résultat ultra-concluant. Rachel a su se montrer fidèle à elle-même et Aï nous a surpris tant cette demoiselle du Soleil levant est en phase de déjaponisation et en voie de seine-saint-denisation, le tout filmé par Xavier Coton qui ne rate jamais une occasion d'être là quand il faut.

10-05-97.
Libéré de sa cryo-prison du XVème arrondissement, Jean-Pierre a été invité à faire des accords de guitare aéronautiques sur "Machine". Séance filmée par Xavier Coton.

15-05-97.
J.P. a fait quelques rythmiques facilement reconnaissables sur "Gretel Aujourd'hui", "Hène Ha Bé Ho Hu".

19-05-97.
Mademoiselle Lui XZ de Kowloon a laissé un message sur le répondeur de TL. Il a été technologiquement intégré à la chanson Hong Kong. La Chorale des Poumons d'Acier 97 sur l'ensemble des séances se compose de Muzo, Thierry, Pedro. Rikko la rejoint pendant quelques secondes sur "Hène Ha Bé Ho Hu" pour la voix off.

21-05-97.
Enregistrement des choeurs féminins par la très scandinave Lizbeth.

22-05-97.
"La Fin Des Années 70". Caroline et Chi Minh dans un souci d'alliance ethnique ont dialogué au milieu de "Viêt-Kiêu".

27-05-97.
Enregistrement de la section de cuivres sur "La Fin Des Années 70".

28-05-97.
J.P. enregistre sa partie guitaristique sur "La Fin Des Années 70".

30-05-97.
Mix de "Sex-Shop" au studio Montmartre. En quête de pornophonie, on avait d'abord demandé à une camarade japonaise d'emprunter quelques vhs ntsc à son patron compatriote, finalement on a fait appel à Xavier Nyctalope qui nous a prêté la voix "sexy too much...wao ! What you looking for ?" d'une de ses copines de Pattaya. Une autre, pas celle dont on entend sur le démarrage de la version "Bangkok vu de Rennes".

31-05-97.
Enregistrement de la voix définitive d'URSS suivi du mix et de celui de "Drelon".

02-06-97.
Mix de "Liza" en présence de Jean-Claude.

03-06-97.
Mix de "Gretel Aujourd'hui". Les admiratrices et les supporters de LSD savent pertinemment que "Gretel Aujourd'hui" est la suite de "Gretel K." mais ils ne savent pas tout. A l'heure de la pause, on croise dans une gargotte laotienne de la rue Duhesme, Hervé Zénouda . On l'invite au stud'. Coïncidence amusante pour l'ex-batteur des Stinky Toys qui en l'absence temporaire de J.C., avait répété durant quelques heures d'août 79 avec LSD, les premières moutures de "Pourquoi" et "Gretel K." ! A l'heure actuelle, il semblerait qu'il oeuvre dans les percussions iranoïdes.

04-06-97.
Mix de "Granadaamok". Certains vont se demander c'est quoi "Granadaamok". Eh bien, c'est une des voitures qui comme LSD est sortie du garage, en l'occurence une Ford Granada, celle de "Dernier Pogo à Paris". Quant à Amok, c'est un vocable indonésien déjà utilisé dans Amok Sérénade, lequel désigne un état de folie furieuse non préméditée.

06-06-97---->11-07-97.
Fred M. commence le mix, donne un coup de fader sur le solo de baryton de Thierry et enregistre la piste de voix définitive de TL sur "La Fin Des Années 70". Pour la suite des évènements, c'est l'Opération "Hong-Kong" telle qu'elle est décrite par TL dans le mensuel Best du mois de Novembre. Prière aux admiratrices et aux supporters de LSD de s'y reporter.

29-08-97. Pat Souris Krew est parti sans dire adieu, jeune pour toujours c'est encore mieux. Rest In Peace.

18-09-97.
TL était interviewé à Hanoi, Vietnam par Mademoiselle Giang dans le cadre d'un reportage sur LSD pour une émission de télévision locale.

09-10-97.
LSD était invité à "Dans tous les sens", l'émission de Laurent Ruquier sur France Inter pour interprèter "Hène Ha Bé Ho Hu" et "Hong-Kong". Laurent Ruquier rebaptise l'album sous le nom de "Granadaamort" et Jean-Bernard Hébey voit en LSD un "boys band négatif et statique".

13-10-97.
LSD était invité à l'émission de Foulquier "Les copains d'abord" sur France Inter de la scène du Divan du Monde. Olivier Pianko ex-frelon et mercenaire pianistique qu'on n'avait pas vu avec LSD sur scène depuis le concert de la Cigale, était de retour. Du coup la version live de "Hong-Kong" fut ultra-jerkoïde et celle de "We Lose To Win" fut très boogie-woogie.

14-10-97.
Enregistrement d'interviews de LSD sur France Info et RFI.

17-10-97.
Tandis que France Inter diffusait une partie du répertoire du 13 : "Hène Ha Bé Ho Hu", "Hong-Kong", "We Lose To Win", "Bangkok", "Princesses", "Granadaamok" et "Saigon", LSD enregistrait pour TV5 des versions karaoke filmés de "Hène Ha Bé Ho Hu" et "Princesses" sur le podium du restaurant Sabaydi.

21-10-97.
Une fois n'est pas coutume, LSD était dans un salon au premier étage du Fouquet's sur les Champs-Élysée... pour un interview dans le cadre du Pop Club de José Artur qui outre "Hène Ha bé Ho Hu" a tenu à ce que "La Fin Des Années 70" soit diffusé dans son intégralité.

22-10-97.
LSD était interviewé sur Oui FM. Comme le savent les auditeurs parisiens et banlieusards, Oui FM depuis sa naissance circa 88, diffuse grâce à une équipe de d.j.'s sympathisants, plus que moins LSD sans aucun complexe. Fin 97, changement de propriétaire, Virgin (le label) et un nouveau directeur de programmation: Michael Gentil. Celui-ci dans le fanzine Oui FM a fait une déclaration publique comme quoi il y aurait désormais moins de place pour LSD sur cette radio...sans commentaire !

0?-11-97.
Les Bad Lieutnants qui ont sévi en concert à La Pêche de Montreuil et sur MCM, il y a quelques mois, ont sorti un extended-player 3 titres (face A: Tueurs Nés/ face B: Attaque-Bad Lieutnants) intitulé "Bad Rock'N'Roll" sur le label Criminel Records, enregistré courant juillet au studio Mix-it. Il y a plusieurs excellentes raisons de descendre au Silence De La Rue ou au marché Malik chez Marie-Joe pour acheter ce vinyl, mais les admiratrices et les supporters de LSD n'en auront qu'une seule : C'est Jean-Claude à la batterie.

06-11-97.
Première écoute du remix de "Hène Ha Bé Ho Hu" par Mariano, ex-producteur de Ministère Amer. Affaire à suivre.

13-11-97.
RFI dans son "Magazine des migrations" a diffusé "En Indochine" comme fond sonore, lors de l'interview de Do Kh., camarade viêt-kiêu qui a déjà traduit en vietnamien, "La Fin Des Années 70" dans une revue de poésie publiée pour la diaspora aux Etats-Unis.

14-11-97.
On a appris par Anne & Yannick exilés dans le Morbihan qu'avait eu lieu un peu avant le festival "Carnage" organisé par Roger "One By One Records" à Vannes au cours duquel les Dickheads avaient interprété pas mal de reprises oï rosbif ainsi qu'une version de "Rien N'a Encore Changé".

23-11-97.
On a pu constater chez un camarade internaute, qu'à l'heure actuelle, sur un certain nombre de sites, il était question de LSD. Du point de vue citatif, le plus pédagogique est le site Juraskin Park qui reproduit un article paru dans le Dékapsuleur et une biographie dans Juke-Box Magazine.

25-11-97.
LSD a donné un interview au magazine Guitares & Basses. Scoop pour le journaliste qui a appris que TL n'a pas acheté de guitare depuis 82.

27-11-97.
Ha-Hi-Tréma-Té-Ha de retour du Népal en passant par les Antilles est descendue à l'ancien local de LSD. Rien N'a Encore Changé ? Si, le local. Rencard au nouveau la prochaine fois.

28-11-97.
Bon anniversaire à la petite nièce de Ha-Hi-Tréma-Té-Ha.

01-12-97.
Parution de l"'Encyclopédie de la musique française" sous la direction de Gilles Verlant. L'avantage de ce travail est d'abord sa présentation chronologique et ensuite alphabétique. Donc, quand on cherche LSD, on le trouve avec les contemporains de sa génération circa 80 et non pas avec Lavilliers ou Ludwig et consorts comme c'est le cas dans d'autres ouvrages. Les commentaires sont, semble-t-il, de Christian Eudeline et ils sonnent juste. Ce dernier est en train de préparer une nouvelle bio de LSD pour Juke-Box Magazine et il est loin d'avoir les bras cassés pour se procurer de la doc : c'est lui qui nous a refilés une vidéo live de LSD circa fin 86 en concert au Rex.

03-12-97.
Un journaliste de l'Huma Hebdo est descendu interviewer LSD dans son local de répet'. La première question fut incisive, la réponse aussi. Frank Gatti dans le même quotidien avait fait très fort également circa 89. Rendez-vous au kiosque à journaux dans les jours qui viennent et bonne lecture si la Tchéka ne s'en mêle pas.

10-12-97.
LSD est interviewé par Romain ex-chanteur des Électrodes pour le magazine Guitarist. Scoop : le monde entier des fétichistes de la gratte va peut-être apprendre que TL utilise n'importe quel tirant de cordes et ne les changent que seulement si elles se cassent.

16-12-97.
Cob d'Heyrieux, bien reçu ta lettre datée du 08-12-97. Ce bulletin devrait répondre à un certain nombre de tes questions. En ce qui concerne le concert de Judge Dread (Paris, 1995), où celui était accompagné par la section de cuivres de LSD (Muzo et ses acolytes Thierry et Pedro), Manu (ex-guitariste de Wunderbach), Dilip (ex-batteur des Coronados) et Fred (ex-bassiste de Pick It Up et d'Original Gangster), il semblerait qu'il existe un document audiovidéo. Bonne chance dans ton collectage. Tu nous apprends qu'il existe un cd 12 titres promo du catalogue Musidisc sur lequel figure "Hong-Kong". En ce qui concerne le Pop Club de José, c'était bien la première fois que LSD était interviewé par la personne précitée, par contre, il est probable que dans cette émission, des morceaux de "Banzai" ait été diffusés circa 91. Pas mal ton adage "trop de parisianisme tue !", rajoutons de surcroît "moins que les bombes antipersonnelles". Avant que le krach boursier asiatique ne sinistre la capitale et son capitalisme international, on espère que profitant de ta venue à Paris, tu pourras te procurer la vidéo "LSD 4 titres" au Virgin Mégastore. Le cd monotitre "Hong-Kong" est sorti le 1er juillet à l'usage des radios et des journalistes pendant le séjour de LSD à Hong-Kong. Bonne chance dans ton collectage. En attendant une chanson de LSD dont le refrain serait "C'est la fin des USA", réécoute "C'est la fin de L'URSS", ne vit-on à une époque où une certaine logique d'interdépendance conduit à ce que tout se détruit, chaque chose et son contraire ? Le même jour, on a reçu un courrier de Keiko Y. d'Osaka qui s'est procuré l'album "Granadaamok" au pays du Soleil Levant. La "mondialisation" au service de LSD ?

19-12-97 & 20-12-97.
LSD A LA BOULE NOIRE SUR LA PLANETE MONTMARTRE. Frank de République sera reparti à Pattaya. Pendant ce temps, LSD sera deux jours de suite (vendredi & samedi) sur la scène de la Boule Noire, au sous-sol de la Cigale entre Pigalle et Blanche. La Boule Noire ! (Rikko aurait préféré selon ses dires jouer au très porno Théâtre des Deux Boules mais celui-ci n'existe plus) Il parait qu'au début du siècle, Celle qu'on appelle "Casque d'Or" oeuvrait à cet endroit, Vince Taylor et ses Play-Boys au début des années 60 y ont détwisté délinquants juvéniles et proto-soixante-huitards. Circa 78, on a pu y entrevoir Asphalt Jungle et Gogo Pigalles devant une partie de la jeunesse en préformation . Bienvenue à toutes et à tous au concert de LSD dans ce sous-sol de quartier libre sur la Planète Montmarte. Fin 83, on disait "Joyeux noël 83 à tous les Christ sur leurs croix", à l'heure où ce bulletin se termine, on vous laisse le choix de la formule rimailleuse que vous aimeriez entendre.

INDIA ALPHA TANGO & LSD. Salutations à A. Guénolé de la Madeleine. B. Philippe de Bayonne. B. Raphaël de Liège. Denis de Roanne. D. Sylvain d'Hellemmes. D. Philippe d'Heyrieux. C. Fabrice de Montrouge. G. David de Leers. G. Etienne de Cavaillon. G. François de St Brice la Forêt. J. Christophe & Didier de Cagnes-sur-Mer. J. Philippe du Petit Quevilly. L. Bruno de Grenoble. L. François & C. Laurence de Boulogne. M. Anne & Yannick de Lanester. Thierry & Nadine et Evan James. R. Wolf de Roanne. V. Yves de Sainte-Féréole.