» Lima Sierra Delta » #26

Bulletin périodique de propagande, publié par LSD à l'attention d'une partie de la jeunesse de France, de partout et d'ailleurs ainsi que de l'International Raya Fan-Club.
Les admiratrices et les supporters de LSD désirant se procurer les prochains numéros devront joindre nécessairement pour toute réponse, autant d'enveloppes timbrées, mentionnant destination et destinataire.
Correspondants étrangers, fournir coupons internationaux.
Contacts :
limasierradeltafanclub@gmail.com
Lima Sierra Delta, b.p. 39, 75221 Paris cedex 05, France.

     »

Concerts de LSD en prévision : 15-10-94 St Germain en Laye, La Clef/l'Eclipse. 20-10-94 Rennes, salle de la Cité. 19-11-94 Monein (banlieue de Pau) 26-11-94 St Lenoble 27-11-94 Val d'Ajol 13-12-94 Ris-Orangis (Le Plan)

Correspondance G. Anthony de Cholet. D'abord félicitations pour ton mariage franco-siamois, ensuite pour l'iconographie de la cérémonie. Peut-être as-tu quelques anecdotes importantes à raconter de ton séjour au sein de l'UNTAC à Phnom Penh. Quant aux infos parallèles que nous pouvons recueillir par une camarade ex-raya de Paris mais toujours khmère de là-bas, elles ne sont pas très réjouissantes. LSD, depuis son retour de Roumanie répète sérieusement le nouveau morceau intitulé "Brigitte Bardot Cambodgienne", titre évocateur qui musicalement se présente comme une suite de "En Indochine". Une autre chanson de LSD thématiquement orientée s'appelle provisoirement "Princesses De La Rue De Sabailand" et constitue un prolongement textuel de "Bangkok". A toute fin utile, nous te communiquons dans le texte, les paroles de "Malaysia Hotel" qui n'ont pas pu figurer dans le livret du cd LSD REMIX 2536.
D. Philippe d'Heyrieux. Nous avons eu vent de ton annonce collectomaniaque dans Juke-Boxe magazine. Bonne chance.
J. Christophe & Didier d'Antibes. Pas la peine de vous inquiéter outre mesure. Une petite remontée sur le XVIIIème et le XIXème s'imposerait pour vous rendre compte par vous-mêmes de la restructuration de LSD depuis l'après-Arapaho. Pas de réelles défections mais de nouveaux renforts.
L. Olivier de Charenton. Bienvenue au club des correspondants de LSD.
Y. Keiko d'Osaka. Pour ton thé aurifère, arigato gozaimashita.
T. François de Moscou. Spasiba pour ta carte postale post-soviétique.
M. U. D. Erwan de Mons-en-Pévèle nous prépare un spécial LSD qui risque de ne pas être dépourvu d'intérêt scientifique vu les sources dont il dispose (n'est-ce pas Arnaud Coma LSD Krew?). Nous sommes certains qu'après ton comeback du Québec, la chanson de LSD, "Paris-Montréal" va prendre pour toi de ce fait une nouvelle dimension.
Goubin Hervé & Sabrina, de Rennes proposent aux otakutachi du vinyl LSD, "Une Fille Dans La Rue", "En Indochine" et "Quartier Libre" version 45. Avis aux amateurs et rendez-vous en territoire celtique pour le concert rennais.
Ng. Anne-Marie de Villetaneuse. Merci pour tes coupures de presse panasiatique. Désolé de te répondre irrégulièrement mais le coeur y est assurément.
S. Khalida de Toulouse. Il est fort probable que le mot raï en arabe dialectal vienne du turc ottoman raya utilisé également en argot parisien circa 79 et dont la richesse sémantique n'est pas moindre.
I. Ciprian de Iasi. Ta chronique du concert nous a paru convenable et conforme à la réalité. Cette courte expérience en territoire roumain, a néanmoins donné de la matière inspiratrice à TL, lequel a commencé à écrire trois couplets retrospectifs sur cette aventure est-européenne.
D. Georges et D. Adomnicæi de Iasi. Mulumire pour l'organisation de ce concert mémorable en Nouvelle Dacie. Ceux qui voudraient avoir plus de détails sur cette performance extra-hexagonale de LSD n'auront qu'à se reporter à l'article et aux photos de Patrick Chesnet dans le prochain numéro du magazine de Rage.

Retour- éclair chronologique
22-7-94. Tandis que Carole co-organisatrice ariégeoise Humanoïde Délassée mais aussi eurasienne continuait son travail d'artisane crêpière, L. Patrick, son acolyte sindhi ex-banlieusard, venait nous chercher à la gare de Foix. concert au centre culturel municipal dont les murs sont quasi-adossés à la Maison d'Arrêt. Le site était bien choisi. A l'affiche avec LSD, les Burning Heads, Sarkofage et Sad Clown.

11-8-94.
Départ de Rikko pour les USA.

23-8-94.
Jour zéro du projet biographique sur LSD. Le chargé de mission rédactionnelle: Patrick Shan de Squale records. Le même jour, rencontre avec un teenager strasbourgeois qui nous a fait écouter le picturedisc autoproduit d'Obnoxioux, combo alémanique au sein duquel il sévit en tant que bassiste. L'ambiance musicale générale des 28 morceaux proposés ramène temporellement l'auditeur aux premiers 45 tours de Discharge, autrement dit, il s'agit d'une exercice studieux de reproduction proto-hardcore. Textuellement, tout se passe majoritairement en anglais alors, Ricky, keep up the good work mais la prochaine fois gratifie-nous d'une chanson dans la langue parlée en Elsaß-Lothringen et pas seulement dans celle d'Alternative Tentacles.

27-8-94.
Anniversaire des 80 ans de la Princesse Deo Thi Toi Bordier au Florida, Marseille. Beaucoup d'anciens combattants et réfugiés 'Tay dam & Nung de la première guerre d'Indochine sont au rendez-vous de cette fête à laquelle TL a également assisté.

30-8-94.
Jour I de l'Opération Biograf LSD. Patrick Shan commence à s'esquinter les yeux sur l'écran de l'ordinateur.

31-8-94.
Retour de Rikko en France.

9-9-94. La République Populaire de Chine s'étant spécialisé ces temps-ci dans la vente des organes de ses ressortissants condamnés à mort aux trusts hospitaliers des démocraties humanitaristes occidentales, signalons la Manifestation pro-tibétaine contre la venue en France de Jiang Zemin , secrétaire général du Parti Communiste Chinois, sur le parvis du Trocadéro. Une petite foule cosmopolite de 300 personnes: Français, Tibétains, Birmans, Vietnamiens, Chinois ainsi que quelques inévitables tels que cet ex-listier pro-Sarajevo.

13-9-94.
Jour II de l'Opération Biograf LSD. Echange de disquettes d'indexation thématique entre Patrick Shan et Lima Sierra Delta.

19-9-94.
Manifestation contre la junte du Slorc devant l'ambassade de Myanmar (Birmanie). Un dispositif policier disproportionné pour faire front à pas plus de quinze manifestants, cependant il fallait noter parmi les participants à cette démonstration de solidarité, la présence du commandant Guillaume (voir le film "Crabe-Tambour" de Schoendorfer) des Amitiés Franco-Karen et de Xavier Tanguy (photo ci-contre) de l'association Peuples du Triangle d'Or, lequel s'est illustré fin juillet en escaladant la façade du 64 rue de Courcelles jusqu'au troisième étage pour entrer "illégalement" dans les locaux diplomatiques précités, c'est pourquoi cette fois-ci, il y a même des c.r.s. postés sur le toît de l'immeuble et en bas de chaque gouttière.

20-9-94.
Jour III de l'Opération Biograf LSD. Réunion de travail au passage Brady avec Patrick Shan, Blanche de Strasbourg, Ernest E. de Vietnam-Paname Connection, Philippe Bétacam Sniper et TL.

21-9-94.
Coup de téléphone de Marjorie R. de Radio France International qui prépare un spécial Mélody Express sur LSD. Okay, on reste à l'écoute.

22-9-94.
Offert par Fred et Jean-Marc Spiderweb de London S.: le disque de Tribal Zone. Le fonds musical est légèrement "agnostique", quant à la frappe verbale, elle ne nous est pas inconnue puisque c'est celle d'Alain de cette banlieue lointaine qu'on appelle Juvisy. Collector d'office ! Reçu aussi en cadeau, le mini-33 posthume de Géno et l'Infanterie Sauvage confectionné à partir d'une démo devant daté de 83. Métis cambodgien déraciné, Géno n'a pas eu le temps de vivre longtemps. Rest In Peace loin de ce putain d'Occident. Notons la présence de Rikko dans les dédicaces du quarante-cinq tours des Herberts dont le bassiste est également fan de modélisme.

Un peu de vidéochronique pour terminer ce bulletin : Certains d'entre-vous ont peut-être visionné "Romper Stomper" film australien ultraviolent encensé par la critique, c'est vrai qu'il s'agit d'une version kangourou contemporaine d'"Orange Mécanique" opposant cette fois-ci marginaux anglo-saxons et ...réfugiés vietnamiens, cette confrontation ethnosociale en 35mm (au même titre que certains évènements anti-coréens en Californie) ne manquera pas de sensibiliser en particulier les Eurasiens de coeur ou de sang.

Avis aux correspondants de Lima Sierra Delta Dans le cadre de l'Opération Biograf LSD, Lima Sierra Delta recueille toute information concernant LSD, période 79-94, pour compléter les index de : dates et lieux de concerts, noms d'associations organisatrices de concerts, noms de groupes ayant partagés l'affiche LSD, noms des journalistes et magazines concernés, k7 bootleg. Vos souvenirs infaillibles et vos opinions personnelles sur les performances scéniques et discographiques les plus marquantes de LSD sont bienvenues.


Aide-mémoire /LSD no tsakushi
MADE IN JAPAN ROP-PON-GI BLUES (TL-LSD)
Okay c'est parti pourTokyo-To... Sous les gratte-ciels de Shinjunku vivent dans les cartons les clodos, mais moi je suis, c'est le monde à l'envers, au seizième étage du Prince Hotel, la demoiselle avec qui j'ai rendez-vous, il y'a une décennie, je lui avais dit, "un jour, on s'reverra à Rop-Pon-Gi !" Demoiselle nipponne sur la rue Saint- Denis, à Paris, les Halles 1981, au ... milieu de la faune, tu n'avais peur de rien, tu disais venir de F'chu City. Plusieurs automnes ont passé dans ma vie, non non non non non je n't'ai pas oublié, putain de destin en japonais "un-me", c'est cool de te revoir à Rop-Pon-Gi ! Assis avec toi, Fontaine des Innocents, ça c'était dix ans auparavant, maintenant demoiselle de Yamato, je suis à Shibuya, à Chu Ken Hats'Ko, arrivé au coeur de ta capitale, je suis un étranger au Japon Impérial, loin de la rue de la Grande Truanderie, j'te donne rendez-vous à Rop-Pon-Gi ! Je suis arrivé à destination, putain ! Est-ce que j'ai une hallucination ? Parmi les filles sur le trottoir, une...statue de femme joue de la guitare, eh...ouais les mecs, je suis à Rop-Pon-Gi, ça m' change de Pigalle et de Nation, huit heures de décalage avec Paris, la nuit sera blanche ! Nouvelle version ! Eh toi demoiselle made in Japan, Yamato no Kuni no oojosan, avec ou sans cérémonie, merci pour le thé que tu m'as servi Eh toi demoiselle made in Japan, Yamato no Kuni no oojosan, je t'promets quand je serai back à Paname, je t'enverrai ma chanson-carte-postale !

PERDUE DANS LE R-E-R ( TL/LSD)
Elle c'était une étrangère, perdue dans le R-E-R, eux c'étaient, on n'en sait rien, sûrement une bande de junkies, en la voyant, ils se sont dits, "à nous les yen et les billets verts !". Ils l'ont tuée à Gennevilliers, pas de témoins, pas vus, pas pris ! Z'en ont parlé dans L'Parisien à la rubrique faits divers, une Japonaise assassinée sur un quai de banlieue, y'a pas eu d'protestation, d'ingérence humanitaire, une histoire trop ordinaire, tout l'monde s'en fout, ça saute aux yeux ! Alors toi qui viens de Hokkaido ou bien de Kyushu, c'est un conseil que j'te donne, Mademoiselle Nipponne, si ça peut te rassurer, mon nom en kanji, c'est Sai Lyoku, tu peux avoir confiance en moi, j'me défonce pas à la méthadone. Alors j'te l'dis, tomodachi, fais gaffe dans l'métro à Paris, t'as pas compris ? Okay j'traduis, dorobo ni chu i! Ohé fille de kamikaze ! Faut mieux qu'tu restes à la surface, dans l'Paris no chikatetsu, y'a qu'la vermine et la crasse !

SAIGON OI! (TL-LSD)
Les Yankees, les Faucons se disaient tes amis mais ils t'ont sacrifiée au nom de leur diplomatie, ils t'ont trahie, vendue à tes frères ennemis, les Colombes, les Viêt-Công ont gagné la partie ! Saigon ! Saigon ! Saigon Oi ! lIs ont changé ton nom sans aucune raison, ils ont voulu que tu deviennes un modèle de révolution, Ils ont mis tes garçons et tes filles en prison alors dans cette chanson, y'a une place pour ton nom ! Saigon ! Saigon ! Saigon Oi ! C'est vrai pour moi, t'es une inconnue, car je n't'ai jamais vue, seulement de loin sur une carte postale, belle de nuit en ao dzai, trop près de toi si je m'approche, peut-être serai-je déçu, non car tu number one de Ca-Mau à Lao-Kay ! Saigon ! Saigon ! Saigon 0i !

1994 © Maximum Swing. Ceci est le vingtième-sixième numéro de ©Lima Sierra Delta. Paris, le 23-9-2537 de l'ère du Coeur de Bouddha.