» Lima Sierra Delta » #22

Bulletin périodique de propagande, publié par LSD à l'attention d'une partie de la jeunesse de France, de partout et d'ailleurs ainsi que de l'International Raya Fan-Club.
Les admiratrices et les supporters de LSD désirant se procurer les prochains numéros devront joindre nécessairement pour toute réponse, autant d'enveloppes timbrées, mentionnant destination et destinataire.
Correspondants étrangers, fournir coupons internationaux.
Contacts :
limasierradeltafanclub@gmail.com
Lima Sierra Delta, b.p. 39, 75221 Paris cedex 05, France.

     »

Concerts en prévision : Ivry (vendredi 9 octobre), Maison-Alfort (samedi 12 décembre), Bratislava en Solvaquie (courant printemps 93).

Tee-Shirtisation : Le modèle BANZAI II (noir ou blanc) est disponible pour 85 francs. Etablir un chèque à l'ordre de MAXIMUM SWING et l'envoyer à LIMA SIERRA DELTA, boite postale 39, 75005 Paris. On peut aussi se le procurer en vente publique au Silence de la Rue c/o Marché Malik de Saint-Ouen ainsi qu'à the Warehouse, 7 rue Fernand Vidal, 75013 Paris Chinatown.

Chronologie
11/7/92. Le concert de LSD et de Coma Prolongé à Aix-les Bains a été annulé pour cause de pluies diluviennes. Toutes nos excuses à la bande de Flo qui a fait le déplacement depuis Paris.

25/7 et 1/8/92, Pat Souris Krew concurrent au titre de maître de cérémonie, a envahi le 14 de la rue de Nanteuil pour une paire de soirées mémorables. Souhaitons qu'il récidive à la rubrique flagrant délit de festivités parisiennes.

1/8/92. Ma Descheng, le camarade choriste des RUES DE PEKIN, est en traitement à l'hôpital de Miami jusqu'au 15 octobre, suite à son très grave accident de voiture. Ceux qui veulent lui envoyer un message de soutien peuvent lui écrire. Son poème aux accents prémonitoires "Vingt-Quatre Heures Avant La Rencontre Avec Le Dieu De La Mort" vient de sortir aux Editions Actes Sud. Un très bel ouvrage bilingue traduit du chinois par Emmanuelle Péchenart, le texte intégral calligraphié par l'auteur lui-même. Dans un avenir proche, il se peut que TL publie aussi un récit de voyage intitulé RANGOON-LHASA (en tant que développement littéraire des thèmes de certaines chansons de LSD) pour ces mêmes éditions.

31/7 et 2/8/92, le plus grand groupe thaïlandais jouait à l'Afterdark dans le XIIIème arrondissement. TL et Rikko étaient présents à cet événement et ont fait ce jour là l'économie de billets d'avion à destination du Royaume du Siam puisque celui-ci était artistiquement représenté à Paris Chinatown par ses meilleurs ambassadeurs culturels, le groupe Karabao. Les anciens morceaux de Karabao comme "Made in Thaïland" et d'autres plus récents comme "Ratamontri" (traduire "Ministre !") offrent un bon mix d'ironie, de protestation politique, de musique Thaï et de rock "farang" (c'est à dire "occidental"). Ceux qui s'intéressent à cette véritable world music pourront trouver les k7 et les cd de Karabao à Roum Thai, deux adresses : rue de Belleville 75020, Olympiades, avenue d'Ivry.

28/8/92. LSD est retourné en mission secrète remix au studio Garage, l'ambiance paramusicale n'était pas aussi infernale qu'en 1983 mais cependant rendue très torride par la présence conviviale de Tintin le tatoueur, Alain des Vierges, Fred Jetboy, Ruan Ruvi, Kazue et Philippe White Box, Manu Cantada et M. Z. de l'OASSI, lesquels avaient décidé de passer une nuit blanche autour du calumet de la paix à l'écoute d'un orage sonore de batterie, de guitare et de slap de basse accompagnant une vois mystérieuse alignant les couplets et le refrain suivant :

"LA FIN DES ANNEES 70, JE M'EN SOUVIENS ENCORE COMME SI C'ETAIT HIER, ON JOUAIT CHEZ LES KEUPONS DU COTE D'BEAUREPAIRE ET MEME QUE D'VANT LA SCENE, IL Y AVAIT UNE TOURISTE. C'ETAT UNE FILLE DE NEW YORK, DROGUEE PAR LA MUSIQUE DU PUNK ROCK, C'ETAIT UNE FILLE DE NEW YORK, ELLE KIFFAIT POUR UNN METIS, UN NYAK DE SHINTOK ! ELLE M'A APP'LE AU TELEPHONE ET ELLE M'A DIT "HELLO TAI ! J'AIME BIEN TON ROCK'N'ROLL", JE LUI AI REPONDU "VIENS FAIRE UN TOUR CHEZ WAM, ON VA R'FAIRE EN PLUS COOL LA GUERRE DU VIETNAM ! "C'ETAIT UNE FILLE DE NEW YORK… A GARE DE L'EST DANS MON GRATTE CIEL, OUAIS J'AI EU DROIT AUX CARESSES DE CETTE DEMOISELLE, ELLE AVAIT LES YEUX BLEUS ET C'ETAIT UNE VRAIE BLONDE, ELLE M'A DIT "KISS MY PUSSY FIRST ! KAMA-SUTRA VIET-CONG !". C'ETAIT UNE FILLE DE NEW YORK, DROGUEE PAR LA MUSIQUE DU PUNK ROCK, C'ETAIT UNE FILLE DU NEW YORK, DROGUEE PAR MA SERENADE AMOK, C'ETAIT UNE FILLE DE NEW YORK, ELLE KIFFAIT POUR UN METIS, UN NYAK DE SHINTOK !

4/9/92. LSD était à Clermont-Ferrand. Merci à Agnès pour son travail promotionnel auprès de FR3 Régions qui a diffusé le clip RANGOON-LHASA la veille et le soir du concert.

5/9/92. C'était le mariage de Philippe M., batteur de la triade des Invendables, ce soir là, l'Elysée-Montmartre avait été transformé en salle de réception, à cette occasion, Blank et ses acolytes ci-nommés ont interprété "Rêve parisien" extrait de leur prochain album, ensuite perchés sur le balcon, Pat Souris Krew, Manu Médicis Cantada et TL ont toasté MARIE-DOMINIQUE (une chanson de la Coloniale) sur du… Kassav (!) en l'honneur du nouveau marié pour qu'il n'oublie pas son passé indochinois.

6/9/92. Retour au Studio Garage avec le passage éclair d'Olivier P., lequel a accompli de manière pianistique, une mission secrète pour le compte de LSD. Au même moment, M.Z. recevait un fax de Tokyo où on pouvait lire "lemon face is okay for FILLE DE NEW YORK". rassurez-vous, cette mission secrète n'est pas une opération traite des blanches, il ne s'agit que de la participation phonograpique de LSD à la compilation "Tribute to Johnny Thunders" produite par M.Z. et distribuée par Mélodie-Celluloid. FILLE DE NEW YORK, un inédit collector remix de LSD, étant l'adaptation française de "Chinese Rocks" ! Pour ceux qui ont oublié ou qui ne le savent pas, M.Z. c'est Marc Zermati, celui qui en tant que dealer discographique puis producteur artistique, a préparé le terrain de la punk invasion en France en ouvrant l'Open Market aux dévuts des années 70. A l'époque, aux Halles, quartier chaud, quartier populaire, il y a avait, sur la rue des Lombards, planté entre deux bordels et le café Le Phare, cet incroyable magasin, l'Open Market où, teenagers de banlieue, nous allions tous les samedis. Une fois intra-muros, nous étions conditionnés par les décibels d'une sonorisation massive, laquelle nous a poussé à l'achat de nos premiers disques de Flamin' Grooves, Eddie Cochran, Kim Fowley, New York Dolls, Pretty Things, Doctor Feelgood. Autrement dit, du rock and roll, de la musique speed, dans le style fifties ou early-sixties ! M.Z. a été le promoteur de ces options musicales précitées qui devaient aboutir à la fondation du punk-rock en 77 . Après avoir été tourneur de Clash, producteur d'Asphalt Jungle, manager de Johnny Thunders, M.Z. n'a pas déserté, en 1992, il est toujours organisateur de l'armée secrète de Skydog International, le seul label de rock and roll authentiquement indépendant depuis vingt ans.

11/9/92. Olivier Shortlife nous a fait savoir que les Swindlers d'Aubenas avaient inclus à leur répertoire LES JEUNES CONS !

12/9/92. LSD jouait à la salle Saint-Jacques de Chinon, partageant l'affiche avec Haddock de Saumur qui nous ont surpris en faisant une version très fidèle d'IRINA BLUES. Quand aux Burning Heads, on a mis du temps à identifier son rastafari de batteur, mais mémoire d'éléphant aidant, on a fini par reconnaître en lui un ancien de… Komintern Sect, excellent (bien que défunt) groupe d'Orléans. Pour ce qui est de Zebda de Toulouse qui avait déjà joué avec LSD au Zénith de Montpellier

le 7/3/92, cette nouvelle rencontre avec Hakim et Mustapha n'a fait que confirmer que nous étions en contact avec de jeunes Kabyles tendance keffieh et lance-pierre, à la fois artistes, mujahidin et sympathiques. Par la même occasion salutations à Khalila de Toulouse qui possède des qualités identiques. Répondant à l'appel de la pleine lune, beaucoup sont descendus de Paris pour assister au concert de LSD à Chinon alors mention spéciale à Ruan Ruyi, Rachel et Umi les driveuses, Manu Tatoo-LSD, Nabou et Aïta Afrika Korps de Noisiel, Natacha de Nantes, Alexandra Pied-Dragon, Riton SPE.

11/9/92 Nous apprenions par Nada de retour de Croatie, que le clip RANGOON-LHASA était diffusé depuis plusieurs semaines à…Zagred !

16/9/92 Laurent et Philippe qui diffusent les tee-shirts "Prisoner", "Anvengers", "Betty Page"…en accord avec LSD vont commercialiser un nouveau modèle qui ne manquera pas d'intéresser L'INTERNATIONAL RAYA FAN-CLUB, dès le mois d'octobre.

17/9/92 LSD a donné un interview à Mademoiselle Naoko pour le magazine japonais Cross Beats.

18/9/92 Tessa, réalisatrice d'un reportage sur le squat des Récollets s'est proposée d'écrire un scénario vidéographique de ANGE-GARDIEN.

20/9/92 LSD était à Saint-Quentin, près d'Amiens sous un immense chapiteau de cirque. Indépendamment de nos volontés, les contraintes 'timing' de ce festival du "Devenir" ne nous ont permis de jouer que 60 minutes du répertoire. Salutations spéciales à Rachel et Manu, Denis Da-Nang et la Fraktion Lilloise, la Fraktion Peronne, Valérie et son frère Fabien, Raphael P. le Caldoche de Laon, Shifen Warhead la clandestine officielle de Wenzhou et son fiancé Viking de Port-Bail pour leur présence effective.

22/9/92 LSD assistera à la projection du reportage de Sarah et Frank de Lamma Island Hong Kong intitulé "Rock Around Pékin". A noter que la musique du générique n'est autre que celle de PARTI DE LA JEUNESSE. Le prochain projet de Sarah est de tourner un sujet sur les aventures de LSD à Pékin (GRAND VOYAGE en perspective !).

Correspondance.

Merci à Anne-Marie Ng. De Villetaneuse pour son envoi de diverses revues concernant l'Extrême-Orient.

Loran L. nous pose un certain nombre de questions pour son fanzine Orange Métallique, voici ce que nous lui avons répondu :
1/LSD est en activité depuis 1979. Nous faisons de la musique pour donner un fond sonore mélodique, harmonique et rythmique aux idées que nous exprimons à travers les chansons de LSD.
2/ JP joue sur une Gibson sg, Rikko utilise une basse Trussart, Jean-Claude frappe sur Pearl, Ludwig et Zidjan, Muzo joue du saxo (trou de mémoire pour la marque) et depuis le concert de l'Elysée-Montmartre le 10/10/91 il est accompagné par Thierry, TL joue sur une Melody Maker 1959 et une Ibanez.
3/ Les influences musicales originelles de LSD sont le rock and roll américain des années 50 et le punk rock britannique de la fin des années 70. Depuis 88, LSD a intégré davantage de Reggae et de rythme and blues son sono rama.
5/ LSD a enregistré une centaine de titres.
6/ On chante en français parce que C'EST LA QU'ON VIT EN FRANCE.
7/ Les chansons de LSD parlent de la France et de l'Asie, de l'esprit de camaraderie et du romantisme révolutionnaire.
8/ LSD compose la musique, TL écrit les paroles.
9/ Les relations culturelles de LSD en 92 avec Les Vierges, Les Invendables, Giac Gogol et François Molodoï sont excellentes, les relations humaines de LSD avec les trois cousines des Yellow Buttorflies sont très clairement marquées par la solidarité eurasienne.
10/ Outre la France parcourue sur tous les points cardinaux depuis une décennie, LSD a déjà joué au Québec, en Belgique et en Suisse et TL s'est même retrouvé à faire des décibels à LHASA, capitale du Tibet (août 88). LSD jouera l'année prochaine à Bratislava en Slovéquie et très certainement au Japon.
11/ LSD d'une part, répète les morceaux de son nouvel album qui sont PRONCESSES DE SABAILAND, PERDUE DANS LE R-E-R, PARIS-MONTREAL BOOGIE, BUS NUMERO 47, SOLDAT DU KUOMINTANG, LSD d'autre part planifie toujours son long métrage.
12/ Dans la revue de mode pour jeunes fille 'Vingt Ans', la journaliste Brenda Jackson avait dit en 1982 que LSD vestimentairement parlant avait le look zéro. RIEN N'A ENCORE CHANGE.
13/ Lectures favorites (pour TL) : la cartographie de l'Europe publiée par les indépendantistes basques. Freedom's way 1990 (concernant l'auto-détermination du Shan State) édité par le Général KHUN SA. L'article de Patrick Chesnet (camarade photographe de LSD) sur le combat autonomiste des minorités ethniques sur les marches de la Birmanie dans le numéro de septembre 92 de la revue Panorama.
19/ JP et Rikko depuis leur passage à Bangkok ont une préférence pour la Tsingtao et la Singha au détriment dés marques de bières hexagonales.
24/ 26/ L'actualité nous amène quelquefois à nous interroger sur la signification d'un certain nombre d'actions diplomatiques de la part de la France :
A/ Que faut t'il penser de la politique française en Bosnie-Herzégovine, de cette action humanitaire de nos politiciens qui font là-bas les gendarmes 'Coluche' de l'aide alimentaire? Cela veut-il dire qu'on donne ainsi aux belligérants le droit d'avoir le ventre plein avant de s'entretuer (le resto du cœur avant la purification ethnique)?
B/ Quelle est la valeur de la protestation de rigueur émise par le gouvernement français à l'encontre de leurs homologues chinois lors du massacre des étudiants par les militaires de la Jiefangjun (Armée Populaire de Libération) dans LES RUES DE PEKIN en juin 89 ? N'avait-on pas prononcé des sanctions envers les autorités de la République Populaire de Chine interdisant certaines relations privilégiées avec elle ? Pourquoi alors a-t-on continué d'envoyer les experts français de l'EDF travailler dans les centrales nucléaires chinoises ?
Réponse unique à A et B : La politique française est d'une médiocrité exemplaire ! Maintenant un peu d'humour et d'étymologie : Il faut se rappeler que politique vient du grec "polis" signifiant "ville", par conséquent, c'est les "affaires de la ville". Au Moyen- Age, les conquérants mongols gengiskhanides en Asie Centrale avaient une solution écologique pour résoudre les problèmes "politiques" : Ils détruisaient systématiquement les villes qui envahissaient, les transformaient en steppes pour faire paître leurs troupeaux. Les politiciens français actuels, conformément à l'idée que les Grecs et les Romains se faisaient de la civilisation, auraient du mal à admettre ce principe mongol de steppification totale et se révolteraient d'une telle barbarie à leurs yeux! A ce propos deux projets de chansons de LSD intitulées LOUP BLEU et CHEVAL DE FER abordant des thèmes mongolisants font l'objet de répétitions depuis 89.
27/ Parler de l'Europe et des Européens est très insuffisant car nous sommes tous sans exception les citoyens du continent eurasien qui va de la MANDCHOURIE à PORT-BAIL!
30/ Il est rare que LSD congratule les média de télévision, mais il faut signaler que MCM Euromusique, la chaîne câblée a diffusé quotidiennement depuis le 12 juin pendant trois mois le clip RANGOON-LHASA. C'est avec une certaine satisfaction que nous avons appris par Mademoiselle Nada que simultanément le clip était satellisé sur Zagreb et la Croatie. Nous encourageons MCM à continuer sa propagande LSD. M6 a diffusé un certain nombre de fois RANGOON-LHASA mais pourrait faire beaucoup mieux. Canal Plus n'a pas encore commencé à programmer RANGOON-LHASA alors que celui-ci est déjà passé sur Télé-Osaka au Japon (et bientôt sur Music Plus à Montréal ). Nous comptons sur tous les supporters et toutes les admiratrices de LSD pour faire pression sur toutes les unités de programme diffusant les clips sur TF1, A2, M6, Canal Plus et consorts.

Salut à Yves B. d'Achenheim, François T. de Paris, Yukie S. de Tokyo, Jean-Yves A. d'Arlon, Benoit R. de Thorigné-Fouillard, Valou U. de St Brieuc, Thierry V. de Troyes, David G. de Bonneuil sur Marne, Stéphanie A. de Roquettes, Magalie D. de Meylan, Boris D. de St Afrique, Guillaume C. d'Epinal, Vincent M. de Broualan, Luc F. de Caen, Véronique A. de la Garenne-Colombes, Thierry B. des Arravons, Philippe D. d'Heyrieux, Françoise V. d'Auch, Philippe V. de Hellemmes de Lille.

Vingt-Quatre Heures Avant la Rencontre avec le Dieu de la Mort.
Les singes ont érigé des arcs de triomphe pour fêter le jour où les hommes redeviendront singes, cette fleur est bien rouge, encore une page et moi je reste les yeux fixés sur cette île au milieu du lac. Le fleuve Bleu et le fleuve Jaune sont deux lacets abandonnés dans la terre jaune. L'Himalaya dressé comme des seins blancs sur la terre du ciel noir, l'œil ne voit plus les limites. Révolu encore révolu. La mer de plus en plus noire, de plus en plus transparente, encore un coup d'horloge, tout est redevenu un.
Extrait de la "Vingt-troisième heure"

Peintre, poète et calligraphe, né à Pékin en 1952, Ma Desheng fut en 1979, avec une vingtaine d'artistes indépendants, à l'origine du groupe des Etoiles. Au printemps 1986, à l'invitation de trois fondations - Cartier, CIRCA, Royaumont -, il s'est installé en France. Depuis, il vit et travaille à Paris.
L'œuvre picturale de Ma Desheng a été exposée dans divers musées et galeries - à New York, Lausanne, Stockholm et Paris, entre autres.
Poète, il a vu l'un de ses textes publié dans la NRF en 1990 et a participé en France à plusieurs festivals internationaux de poésie entre 1986 et 1989.

Vous avez terminé la lecture de ce vint-deuxième numéro de Lima Sierra Delta. Fait à Paris, capitale provinciale de l'Empire Eurasiatique, le 21 septembre 2535 de l'ère du CŒUR DE BOUDDHA.