» Lima Sierra Delta » #16

Bulletin périodique de propagande, publié par LSD à l'attention d'une partie de la jeunesse de France, de partout et d'ailleurs ainsi que de l'International Raya Fan-Club.
Les admiratrices et les supporters de LSD désirant se procurer les prochains numéros devront joindre nécessairement pour toute réponse, autant d'enveloppes timbrées, mentionnant destination et destinataire.
Correspondants étrangers, fournir coupons internationaux.
Contacts :
limasierradeltafanclub@gmail.com
Lima Sierra Delta, b.p. 39, 75221 Paris cedex 05, France.

     »

Concerts LSD en prévision ;
30/4/90 Olympia, Paris
11/5/90 Toulouse
12/5/90 Bordeaux
19/5/90 Nantes
2/6/90 Nancy
22/6/90 Belfort

Nouvelles brèves : Xavier Coton et Pierre-Loup Rajot ont réalisé un court-métrage "Histoire sans paroles ni commentaires" en utilisant des extraits musicaux de LSD.

Patrick Woindrich du studio WW ressort la compilation QUAI DE LA GARE de 83-84 sur CD avec un morceau inédit de LSD, AS-TU DEJA OUBLIE ?, en distribution Wotre music.

On tient à remercier tous les blousons verts et les autres qui sont venus secouer le confort des esprits attaché-case du show business et mettre de l'ambiance à l'hôtel Martinez, Cannes, lors de la prestation Midem de LSD, le 23/1/90. Dommage que la restransmission télévisée ait constitué un véritable sabotage sonore. La peine de mort pour les techniciens et la direction de M6 ! En attendant la sortie du prochain 33, les bootleggers ont déjà dupliqué la version en direct du Midem de ANGE-GARDIEN radiodiffusée le 26/1/90 par Francis Zegut sur RTL, laquelle version est d'excellente qualité.

Le 17/2/90 à chaque feu rouge de la ville d'Arles, il y avait un panneau de signalisation annonçant le concert de LSD à la salle omnisports.

Le 7/4/90 LSD était à Saint-Brieuc. Beaucoup de monde. Spéciale dédicace à toutes les Ukrainiennes de Bretagne.


21/4/90 On espère que les franciliens et les parisiens ont capté l'interview donné par LSD à Radio Beur aux alentours de 22h, lors de l'émission qui s'appelle Fusion Dissidente et qui dans le style est la meilleure du genre, les questions comme les réponses furent subtiles et ironiques. Deux animateurs, amateurs de Hip Hop posant à LSD des questions sur le mouvement Oi !. Le premier Mil, métis antillais mais pas le genre H. Désir mais plutôt "build to last" et l'autre… Madjid, B.Boy aujourd'hui mais qu'on connaît depuis dix ans, présent sur tous les fronts de la turbulence, de Sham 69 au Palace, en passant par LSD à l'Opéra Night, à Public Enemy au Zénith. La version demo de B-A-N-G-K-O-K a été diffusée le soir même.

Dans l'émission consacrée à MA Desheng, peintre et poète chinois, ami de TL et LSD, on pourra entendre en fonds musical la version démo des RUES DE PEKIN, le 26/4/90 sur Canal Plus.

Le concert de LSD à Caen est reporté. Urban Nathalie nous demande notre avis sur les Spermicides, groupe de Caen que nous n'avons jamais entendu, peut être au préalable peux tu nous faire parvenir une K7 tout en sachant qu'on est plutôt du genre à donner de mauvais conseils !

Bien reçu la K7 de Oi ! le Mors Aux Dents.

Salut à Nathalie B. et à la Lyon Connection. Pas de concert chez vous prévu pour l'instant.

Frédérick T. du groupe F. Hornet demande à LSD l'autorisation de reprendre PUTAIN DE ZONE, UNE CAUSE A RALLIER, KAMIKAZE ROCK. Sache qu'il n'y a aucun autorisation à demander du point de vue légal. Par conséquent LSD ne peut que te donner le feu vert.

Isabelle T. demande des précisions sur la compilation sortie avant l'été 89, LSD INTERNATIONAL RAYA FAN CLUB SELECTION 80-84. YASMINA et MARIE-FRANCE figurant sur ce disque sont des versions demo refusées par New Rose et les autres labels en 1980. Quant à JEUNES VOLEURS et CITE DES ANGES, il s'agit de versions mixées différemment datant de 1984. THERE SHE GOES AGAIN est de la même époque, une récréation musicale en studio avec Sylvain, premier chanteur de LSD. L'idée d'une reprise de Lou Reed and the Velvet Underground traînait dans l'air depuis longtemps, d'ailleurs on a joué ce morceau en rappel au concert du Fort d'Aubervilliers en juillet 84. On espère bien un jour faire un disque de reprises "bizarres" et déroutantes comme LA BOHEME de Charles Aznavour, joué en intro en juin 86 au Cirque d'Hiver, à Paris, lors du concert de soutien à Rock à l'Usine.

Tinnart Cammarata de l'A.J.T Bruxelles demande l'autorisation de créer un fan club belge de LSD. On n'y voit aucun inconvénient mais est-ce bien nécessaire ? Ceux qui sont supporters de LSD le savent déjà, ont-ils besoin d'un fan club ? Affaire à suivre.

Bruno L. cherche à se procurer le premier 45t de LSD ALLO POLICE GARCON MODERNE / HAINE HAINE HAINE DU VINGTIEME SIECLE datant de 79 ainsi que le 45t de LSD VARSOVIENNE / UNE FILLE DANS LA RUE datant de 82. Sans vouloir te décourager, ça relève de l'impossible que de mettre la main dessus vu le faible tirage à l'époque à moins de fréquenter les conventions de disques de collection. Quant à JEUNES DEIGNEURS, il n'est jamais sorti en 45t.

Frédéric M. nous demande qui est PAT SOURIS KREW ? Tu aurais dû t'en douter, c'est UN CAMARADE DE LA PREMIERE HEURE. Tu demandes aussi sur quel album figure CAMARADES. Sur le maxi-CD 4 titres QUARTIER LIBRE / CAMARADES / SEUL SUR LA MURAILLE / GRAND VOYAGE sorti en 89 sous la référence Musidisc 101412 mais qui n'existe plus dans le format vinyl. Tu trouves aussi CAMARADES sur l'album PARIS 23.05.89 mais pas sur le CD correspondant. Cela dit, on a beaucoup aimé le ton de ta lettre. Sache qu'il n'est pas nécessaire de ressembler à ceux qui sont dans les chansons de LSD une PARTIE DE LA JEUNESSE, pour venir en concert écouter LSD. Etre naturel, c'est la meilleure dégaine. Bienvenue à tous les autres !

Frédéric P. tu ne t'es pas trompé, dans la réalité quotidienne et dans la chanson RAPPELLE TOI, il n'y a qu'un seule Bonne Bière qui fut un lieu de rendez-vous pour LSD et une PARTIE DE LA JEUNESSE mais les temps changent et ce n'est plus vrai aujourd'hui car on a bougé vers d'autres lieux plus au nord du Canal Saint-Martin.

Eric de Symphonie Urbaine nous demande comment procéder pour un interview. Très simple, envoie ton questionnaire à l'adresse figurant en tête de ce bulletin.

Riton de S.P.E nous pose 20 questions pour son fanzine, nous lui répondons directement :

1/ en tant que musiciens et "êtres humains", on a passé de très bons moments le 23.05.89, on n'y pense plus trop car maintenant c'est derrière nous.

2/ le disque-concert se vend remarquablement bien alors que généralement, ce n'est pas le cas des "live".

3/ pour ce qui est du choix des titres, on a choisi ceux qui étaient le moins "atteint" par les larsens. Avec les titres non sélectionnés, on pourra peut être faire un volume II LSD 23.05.89 encore plus sauvage au niveau sonore mais c'est pas une urgence.

4/ Pour ce qui est de la pochette, elle a été conçue par les frères Claisse pour donner le reflet réel du concert du Bataclan et du public présent ce jour là.

5/ Ce disque-concert n'est pas très important pour nous, c'est un document, une sorte de bootleg officiel de qualité, nous attachons beaucoup plus d'importance à ce que nous préparons pour demain !

6/ Depuis nous faisons des maquettes de nouveaux morceaux, à New-York Studio. Ceux-ci ont noms REBELLE AFGHAN, B-A-N-G-K-O-K, LES RUES DE PEKIN, RANGOON LHASA, ANGE GARDIEN, PARIS AUJOURD'HUI, RAMDAM

7/ On ne regrette rien de ce qu'on a fait, et en plus c'est pas terminé !

8/ De l'année 79, on s'en rappelle très clairement comme d'un passage chez le coiffeur. De cette époque tout a été dit dans les chansons de LSD comme ROCKERS, CŒUR DE BOUDDHA, RIEN N'A ENCORE CHANGE, NATION… la liste est longue, les chansons étant presque toutes rayabiographiques ! Les souvenirs de nos débuts sont inscrits dans ces chansons.

9/ La cause que nous avons ralliée depuis le début est celle de la musique et du rythme.

10/ 10 ans c'est pas grand chose à l'échelle cosmique, qu'ils soient passés ou à venir.

11/ Dire quels ont été nos groupes favoris est impossible car c'est multiplier les réponses par 5. Pour certains d'entre nous (devinez lesquels), un seul groupe anglais a compté au dessus de tous, psychologiquement et musicalement, c'est Sham 69.

12/ Paul Fenech, le "conducator" des Meteors a beaucoup fait aussi pour le Rock and Roll.

13/ Nous ne pensons que du bien des fanzines qui ont un parti pris pour LSD.

14/ Notre meilleur souvenir c'est sûrement d'avoir joué en 1981, à ma Mairie du 19ème, juste au dessus du Commissariat !

15/ Nous n'avons pas commencé au Vézinet en 78, mais à sarcelles en février 79 par un premier concert au Forum des Cholettes sans savoir ce qu'on allait faire par la suite. C'est après que nous sommes partis répéter au Vézinet dans le local de Gare du Stade, groupe punk de Colombes qui allait devenir Ici Paris.

16/ M6 a effectivement produit un clip de QUARTIER LIBRE, lequel a été programmé un certain nombre de fois pendant l'été.

17/ On souhaite bonne chance aux groupes de Paris, de Lyon, de Marseille qui chantent en français avec l'insouciance de leur jeunesse comme étendard et unique message !
18/ Le disque 23.05.89 a été bien accueilli par la presse comme d'habitude, car la "mauvaise réputation" de LSD empêche d'avoir de mauvaises chroniques !

19/ Notre principal défaut-passion est d'écouter beaucoup de musiques. Toutes celles qui ont la couleur de la rue et qui sont chantées avec le ventre.

20/ LSD vous donne rendez-vous au printemps à l'Olympia !


Réponses de LSD aux questions posées par Phil V. de Lille :

1/ Le disque-concert de LSD au Bataclan 23.05.89 est un document en direct à prendre comme tel et il est surtout destiné aux supporters confirmés de LSD.

2/ Le journal Globe s'est fait une spécialité ces derniers temps qui est de produire des articles sur les "bandes" qui tiennent ou ont tenu la rue à Paris. C'est ce qu'il faut appeler du petit journalisme, évidemment c'est plus facile d'interviewer un voyou du macadam irréel ou fictif et faire sa bio dans son dos, toujours moins risqué que d'aller en Afghanistan et faire du journalisme là où c'est réellement important dans le monde ! Evidemment LSD a été évoqué dans un de ces articles, comme groupe-fétiche de la bande des Halles (79-84), c'est pas un scoop, tout le monde le sait depuis longtemps.

3/ Les meilleurs concerts de LSD sont peut être ceux de Toulouse 80, Paris 7/1/81, Montpellier 83, Montréal 88.

4/ LIMA SIERRA DELTA est un bulletin d'information exclusive pour tous ceux qui correspondent avec LSD.

5/ Pascal BR95 et Catherine, désireux de partir vers de nouvelles aventures, ont fermé LA BENNE fin décembre 88 après trois ans d'existence, en tant que magasin de disques, spécialisé et adresse officielle de LSD. Trois ans de loyaux services à la cause du rock and roll intégral et de soutien logistique à LSD. Le stock ska-oi-punk de la BENNE est en vente au SILENCE DE LA RUE, 8 rue de la Fontaine du But, 75018 Paris.

6/ Les nouvelles chansons que LSD à l'heure actuelle répète au studio New-York sont restées dans la même veine que les précédentes. B-A-N-G-K-O-K est un développement des thèmes et des idées contenus dans LA CITE DES ANGES, KHUN SA BLUES et DERNIERE CHANCE. LES RUES DE PEKIN qui constitue une suite à SEUL SUR LA MURAILLE, est un morceau-tract où TL donne son opinion sur les événements du 4/6/89. REBELLE AFGHAN est un morceau de soutien aux rebelles du même nom qu'ils soient de Paris ou d'Afghanistan. A RANGOON A LHASA est le compte rendu d'un voyage effectué en 86. ANGE GARDIEN est une lovesong. PARIS AUJOURD'HUI c'est DERNIER POGO A PARIS réactualisé.

7/ LSD est au départ en 79 une formation classique composée de 2 guitaristes, 1 bassiste et un batteur. Depuis 83 il y a un saxophoniste en plus qui est devenu membre à part entière du groupe. Musicalement, depuis qu'on a essayé d'innover de manière multidirectionnelle pour ne pas tomber dans la routine, innover parce que ça nous plait et surtout se démarquer de tous les groupes français amis ou pas de LSD qui finissent tous par se ressembler au point de vue sonique : grosse guitare, tempo rapide… et maintenant que les valeurs "punk" du rock sont reconnues par le Ministère de la Culture. Il est grand temps de faire autre chose, il est nécessaire de se surpasser et pour LSD c'est déjà commencé.

8/ Que tu trouves JEUNES SEIGNEURS version 82 comme le "truc parfait", la chanson idéale, soit ! Mais sache que ce morceau a été enregistré en deux pistes (!) dans un local de répétition au Vézinet en 80. Les paroles mettent en scène deux copains qui dans la réalité s'appellent Frank B. et Philippe D. Nous avons enregistré en 87 une nouvelle version que nous estimons meilleure du point de vue audio, avec des couplets additifs car c'est une histoire à rallonges, seul le refrain reste inchangeable, et pour cause. D'ailleurs JEUNES SEIGNEURS sera de nouveau dans le répertoire de LSD pour l'année 90.

9/ Le début des années 80 a été une période déterminante pour LSD et il n'est pas question de renier tous ceux qui par leur action même turbulente de 79-84 ont fait écho aux paroles et à la musique de LSD.

10/ Sur les neadskis LSD a déjà tout dit en chansons dans ROCKERS, SAINT-SAUVEUR, SOLDATS PERDUS, LE BOP DE LA DERNIER CHANCE, NOSTALGIQUE et rien à rajouter pour l'instant. Publie les paroles de ces chansons in extenso dans ton fanzine !

11/ Pour Laurent Wrecking Crew de Toulouse, il y a deux sortes de groupes rock en France : "d'un côté LSD et en face tous les autres". Lu et approuvé par PAT SOURIS KREW.

12/ Les projets : Olympia, paris 30/4/90. Sortir un nouveau 33 pour l'automne, qui sera enregistré pendant l'été.

13/ Pourquoi pas ?

14/ Le mot de la fin ? Libérez Noriega ! Amitiés à tous les " Ravagés " de Lille.

 

Réponse de LSD à Franck M.

10 piges ça passe tellement vite quand on est en liberté et pas en prison, qu'on peut dire qu'on ne s'est jamais ennuyé de la musique et cracher le feu dans le microphone, on n'a jamais eu besoin de splitter et de se reformer de manière stratégique.

Tu te demandes comment on a fait pour ne pas succomber à tous les phénomènes de mode, c'est simple comme ils disent outre-atlantique "don't believe the hype".

Quelles erreurs, quelles réussites pour LSD au bout du compte ? Ce n'est pas vraiment nécessaire de comptabiliser quand on n'a AUCUN REGRET ?

Certains groupes comme Camera Silens de Bordeaux et Wunderbach de Nanterre au début des années 80 ont pris le même chemin que LSD tant pour la musique que pour l'état d'esprit. C'est vrai que les premières pochettes des disques de LSD font un peu "fauchées", ça c'est révélateur de la mentalité grippe-sous des labels avec lesquels on a bossé au début et qui essayaient toujours de se justifier financièrement dans une norme de crédibilité "punk". Ca s'est arrangé par la suite à partir de CITE DES ANGES. Pendant trois ans, on peut dire que les disques de LSD se sont vendus sans pochettes !

On n'a pas vraiment l'impression d'avoir travaillé pour imposer le rock en France, on n'a jamais voulu imposer quoi que ce soit.

C'est vrai, comme tu le dis "beaucoup de groupes sortent des disques sans avoir, eux, rien à prouver"… Simultanément aujourd'hui, il y a beaucoup plus de labels "alternatifs" spécialistes dans le non-paiement des royalties aux ayant-droit.

L'alchimie du style musical de LSD est effectivement très complexe, voilà pas mal de temps qu'on pratique la fusion, QUARTIER LIBRE l'album est une étape dans cette pratique, le prochain disque de LSD sera encore plus redoutable au niveau du télescopage musical Memphis Tennessee - East London - Bronx - Bangkok !

A la question de l'exportation de LSD en tant que produit manufacturé, nous n'avons pas de réponse, c'est celle des capitalistes bienveillants.

Par contre l'aventure outre-Atlantique de LSD en concert au Spectrum de Montréal en juin 88 peut se répéter sans problème n'importe où sur terre dans un contexte francophile. Quant aux trois concerts de TL à Lhasa, Tibet en août 88, cela montre bien qu'impossible n'est pas français pour un Eurasien s'il présente les morceaux de LSD en chinois mandarin !

"Le public de LSD s'est il renouvelé avec le temps ?" Le public qui aime LSD n'a pas changé d'avis !

Tu nous demandes si "la scène qui aime aujourd'hui à s'appeler alternative, a t'elle une quelconque reconnaissance pour LSD ?" Elle n'a pas à avoir de reconnaissance pour LSD (on n'est pas responsable de ce joyeux merdier) mais il faut rendre à César ce qui est à César, à croire que tous les groupes "alternatifs" de 86 semblent avoir oublié que sans les tremplins-squatt et les concerts sous chapiteaux mis en place par l'association Rock à L'Usine fondée par Gérald B., rien ne leur serait arrivé. Quitte à jouer sur les mots il faut dire que les groupes qui ont joué sur la scène de Rock à l'Usine ont oublié qui en a monté les tréteaux ! Mais l'Histoire continue ! Avant cette parenthèse "alternative" 1986 exemplaire d'ingratitude , G.B. faisait déjà partie en 81 des syndicalistes destroy de la BANDE A GILLES, soutien logistique de LSD, depuis juin 88, il est devenu très officiellement manager-agent de liaison pour LSD et récemment père de famille. La boucle est bouclée.

Avons nous été contacté par un label "alternatif" ? Oui, récemment par le plus grand label alternatif du monde qui est devenu japonais : CBS !

Ce que nous pensons des groupes de ska français ? Rien que du bien avec peut être en haut du tremplin les Ejectés de Limoges.

Salut.