» Lexique » Rock à l'Usine

Rock à l'Usine.
Fin 1985, Gérald et les "Totos Oi" fondent l'association Rock à l'Usine et prennent possession d'un ancien entrepôt à la Croix de Chavaux à Montreuil, pour en faire un squatt destiné à accueillir les nouvelles formes d'expression dites alors alternatives (concerts, tags, esprit communautaire, etc...).

Divers concerts y sont organisés, les Enfants du Rock leur consacrent un long reportage, et un concert de La Souris est prévu le 12 avril 1986, avec Alice Lovers et les Satellites.

Dans la soirée du 11, les policiers murent le squatt et des CRS sont déployés pour interdire l'accès à la jeunesse turbulente. Des incidents violents s'en suivent, et le lendemain les actualités télévisuelles étalent ce fait divers. Avec l'Opéra Night, c'est l'une des rares fois où des incidents liés à un concert obtiennent une couverture nationale.

Le 7 juin est organisé un concert de soutien à Rock à l'Usine, au Cirque d'Hiver, avec LSD, Bérurier Noir, Porte-Mentaux, Coronados, Hot Pants et Ludwig Von 88.

Le 21 juin, LSD joue un autre concert de soutien à Rock à l'Usine, sur un camion, Place de la République.

Le 18 décembre, Rock à l'Usine organise le concert de La Souris et de Condemned 84 (remplaçant de dernière minute des Angelic Upstarts) au Chapiteau Diana Borman-Moreno, à la Porte de Montreuil.

Rock à l'Usine s'effacera au profit de SDG Warhead Productions, structure plus conforme aux exigences liées à ce genre d'activité.