» Lexique » Olympiades

Olympiades.
Le quartier chinois, les Olympiades.
Le plateau des Olympiades a été construit à la fin des années soixante, à la faveur du nouveau règlement d'urbanisme de 1967 qui autorisait des immeubles de trente-sept mètres de haut. Cette mutation, propice à l'édification de tours et de barres, crée une rupture de continuité sur les trottoirs car, pour libérer de la lumière, les bâtiments devaient être en retrait.

La dalle des Olympiades est l'un de ces monstrueux plateaux dominant un quartier éventré, au-dessus d'une gare de marchandises qu'elle enfouit. Elle supporte cinq tours et trois barres comprenant 3 500 logements, des bureaux, des commerces et des installations sportives, desservis par cette gare enterrée et des rues souterraines aux noms olympiques, rues du Javelot et du Disque.

Ce sont les populations asiatiques qui ont dynamisé ces lieux abandonnés par les Parisiens. Ils y habitent par milliers dans des tours aux noms évoquant l'Italie (la place d'Italie est proche) mais les toits de pagodes des boutiques de la dalle ont été construits avant leur arrivée !