International Raya Fan Club Laurent Chalumeau


Laurent Chalumeau (au fond) et LSD

Laurent Chalumeau.
Né en 1959 à Paris, Laurent Chalumeau a affûté sa plume chez Rock & Folk avant de s'installer à New York où il devient correspondant pour de nombreux journaux, magazines et émissions de radio. C'est en 1990 qu'il rejoint l'équipe de "Nulle part ailleurs" où il écrit pendant cinq ans les textes d'Antoine Decaunes. Également compositeur de chansons et adaptateur pour le cinéma ("Total Western", "les morsures de l'aube") et le théâtre, il est déjà l'auteur de quatre livres dont "Fuck", "Anne Frank 2: le retour!", "Uptown" et "Neuilly brûle-t-il". Il est l'auteur, chez Grasset, de Fuck (1991), Anne Frank 2, le retour (1994) et Neuilly brûle-t-il ? (1997). Compositeur de textes pour Julien Clerc ("Carabat") ou Patrick Bruel ("Quoique", "demain le monde !") ; et proche de La Souris Déglinguée.
Un enfant du rock touche à tout, doué d'une plume vitriolée, homme de l'ombre qui laisse les spotlights aux autres.

Extrait d'une interview :

L'expérience rock, ça a eu quels effets sur ton écriture ?
Le fait d'avoir déambulé dans les intestins du rock, aussi bien en France qu'aux Etats Unis, avec le décalage horaire qu'on peut imaginer, et le fait d'avoir fréquenté assidûment les textes de rock, la rock critique, tout ça a forcément une influence lorsque tu te retrouves à faire un polar. D'une part parce que les seuls milieux vaguement interlopes que j'ai pu traverser, c'était toujours en marge des milieux rock. Quand tu traînes avec certains musiciens, y'en a qui ont parfois un orteil, parfois l'ensemble de la botte Harley dans la petite ou moyenne délinquance. Il y a une musique de la langue qu'ils parlent, aussi bien en français qu'en anglais. Toi, t'emmagasines ça comme un hamster et puis 20 ans plus tard tu te vide les bajoues. Comme dirait l'autre, je suis trop paresseux pour travailler et trop nerveux pour voler, mais grâce au rock, à sa faune, à sa flore, j'ai pu me frotter un peu à certains personnages dont je me retrouve à parler aujourd'hui. C'est toujours une imposture, mais elle est moindre en regard des dix ans que j'ai passé avec certains groupes. Je pense surtout à ceux qui n'ont pas tellement de succès, qui sont beaucoup plus rigolos à fréquenter en tournée. Je garderais un souvenir plus ému et fort des jours que j'ai pu passer sur la route avec Little Bob Story ou La Souris Déglinguée que d'être à Daytona Beach avec Mötley Crue.

(4 Mai 2001)

"Demain le monde !"
Inspiré sans nul doute par La Souris Déglinguée !


On s'agite en coulisse... c'est qu'un gymnase, mais un jour on s'ra au Zénith.
Pas pu faire de balance... mais quand on en fait, personne voit la différence.
Le régisseur, gros déconnent, nous dit qu' ça fait déjà une heure que c'est plus l'heure.
Noir dans la salle, tout le monde en place, on rigole plus... ouvrez l' bal, ça passe ou ça casse.
Trop tard pour apprendre à jouer, trop tard pour changer d' métier.
Plus qu'à compter jusqu'à sept et éviter les canettes...
Bonsoir Strasbourg ! Debout Cherbourg !
Et si l' camion tombe pas en panne, demain on s'ra à Villeurbanne,
Bal à Mulhouse ! Noce in Toulouse !
Hier kermesse dans les catacombes, ce soir M.J.C. à Colombes. Demain le monde !
Wow ! Le show est très chaud... mais sur quoi t'enchaînes quand t'as mis l' feu au piano ?
Bonne nouvelle, un rappel ! On sait plus quoi jouer, on attaque "La Mère Michèle"
Puis dans les loges, l'heure des éloges. "C'tait plus comique mais moins dansant que Pierre Desproges"
Faut prendre une photo avec le proprio. Il dit : "Va savoir, si ça s' trouve, un jour vous deviendrez gros..."
Mais au douzième coup d' minuit, soudain t'as plus qu'une envie.
L'amour qui t'attend dehors et un bar qui sert encore...
Bonsoir Béziers ! Merci Angers !
Une habilleuse déshabillée cherche le slip en cuir clouté.
Bonsoir Nanterre ! Salut Quimper !
Hier galère, ce soir bonnes ondes... hier des brunes, ce soir des blondes. Demain le monde !
Ce soir on a trop mal joué, mais faut voir les bons côtés. Tant qu'on esquinte le matos, c'est qu'on nous l'a pas piqué.
Salut Toulon ! Debout Lyon !
L'autre soir au concert d'Avignon, on a même fait pogotter l' Pont
Rock à Roquefort ! T rip au Tréport !
Hier on s' beurrait en Charente, ce soir on écluse la Gironde.
Bonsoir Vesoul ! Ho ! La Bourboule !
On vient pas pour voler vos poules, juste un groupe de rock qui déboule.
Ce soir Marseille ! Demain Créteil !
Parfois la route te paraît longue, qu'est-ce que tu veux que j' te réponde ?
Demain le monde... Demain le monde... Demain le monde... Demain le monde !

Paroles : Laurent Chalumeau
Musique : Patrick Bruel