» Interviews » SDF. N°2. Avril 1987

Avril 87, c'est un anniversaire, celui du concert de La Souris qui n'aura jamais lieu, de la fermeture de l'Usine, et d'un mémorable traquenard policier dont certains gardent encore un souvenir cuisant.
Tu n'aurais jamais du nous inviter… Chaque concert dans un squatt, avec nous, et annoncé à l'avance, n'a jamais eu lieu. Celui d'Aubervilliers pour prendre un exemple…

Tu penses vraiment que ça peut influer ?
Oui, je pense que l'Usine aurait encore continué d'exister un certain temps sans ce concert… Nous étions arrivé en avance, le troquet où nous étions a baissé ses grilles… Après le massacre le patron a réouvert… c'était pas beau à voir…

J'insiste, mais pourquoi La Souris particulièrement ?
Des tas de groupes ont joué à l'Usine. Le premier concert a eu lieu en novembre 85. Après les Bérus, déjà ils ont vu que ça prenait de l'importance. La Souris amènerait beaucoup de monde.

Pourquoi pas les Bérus ?
Il n'y a aucune aura négative autour des Bérus, il a un nez de clown. C'est des trucs pour les gosses. Des textes que tu peux écrire quand tu es au lycée. Et tout de même, un lycéen c'est pas très exigeant.

Tu parles d'aura négative… Est-ce à cause de ce fameux concert à l'Opéra Night, des skins qui viennent à vos concerts ?
Avant l'Opéra Night, il ne se passait pas grand chose. Les skins étaient une "minorité" agissante. Après, LSD a pris d'autres proportions. On retrouve à partir de là des skins, aussi bien que des autonomes dans la salle, c'est une aura négative que l'on a aimé. Je sais qui je suis déjà, je ne me pose plus de questions sur qui sont les gens.

Le concert de soutien à l'Usine, au Cirque d'Hiver, vous avez joué, il n'y a pas eu de problème ?
C'était super, dommage qu'il y ait toujours des désistements quand on est à l'affiche.

Un concert avec La Souris et les Bérus à l'affiche ?
Je ne vois pas où est le problème. Un concert c'est fait pour tous les gens. Ce que tu as en commun avec les gens qui pensent différemment de toi, c'est le quotidien.

Il y a eu un concert un mardi au Parc d'Ivry, le jeudi de la même semaine un autre au Rex. Comment expliques tu qu'il n'y ait eu presque personne à Ivry ?
C'est sur, la meilleure journée du Rex c'était avec nous. Beaucoup viendront car ils se croient en sécurité. Les gens n'aiment pas beaucoup bouger, Ivry c'est noir, c'est loin…

Pourquoi "en l'an 2000" n'apparaît pas sur votre dernier album ?
Ce morceau probablement ne plaisait pas. D'après les producteurs, il s'intégrait mal avec l'ensemble. Il y a des fois où tu peux faire des concessions.

Qu'as tu pensé des Etats Généraux du Rock ?
Ca va au niveau des résultats.

Pourquoi le "bip" sur "Les parents à Chantal" ?
Imagine tout ce que tu veux, c'est une censure imaginaire, ce jour là on l'a imaginée…

Une question subsidiaire, que penses tu des groupes "jeteurs de farine" ?
Si j'avais un conseil à donner, continuez, ça marche !