Articles Rock & Folk. N° 184. Mai 1982

La Souris Déglinguée vient de sortir un maxi-single. La Souris Déglinguée part en tournée. Sur scène, La Souris Déglinguée ressemble à une jam fantasmagorique entre Jimmy Pursey-circa 78 (Tai Luc), Thunders-désintox' (J.P. Menjoin), et une sorte de mélange de Simonon et de Bugs Bunny (Rico Ricard), alignée (la jam) sur le beat métronomique et écorché d'un batteur-forteresse (J.C. Dubois). J'exagère à peine. La Souris Déglinguée est un groupe maudit. Un groupe de combat. Un groupe qui gêne. Pensez donc ! Un groupe qui prépare ses riffs dans les chaudrons rouge-molotov du MC5, fait sonner l'affaire comme du Duane Eddy pas rasé et plaque dessus des graffiti naïfs et belliqueux bourrés de verlan et d'approximations. Un groupe de Punks - surtout pas un groupe Punk.

Le premier album de La Souris Déglinguée s'est attiré les compliments suivants : "vulgaire", "agressif ", "grossier", "stupide", " dégénéré", "mal foutu", "pas accordé", "ça rime pas ", "jouent trop fort", "musique de voyous", "abrutissant", "c'est du bruit", "les Pistols, eux, au moins on comprenait pas les paroles", etc. OK. A notre avis, qu'a-t-on dit de Presley la première fois qu'on l'a vu tamourer sa braguette prête à rompre au nez des filles des premiers rangs ? Qu'a-t-on dit de Chuck et de ses histoires de jupons froissés sur des banquettes arrière poisseuses ? De Cochran? De Gene et de ses cuirs scabreux ? De Jerry Lee, de ses pianos remplis de rye éventé et de la gosse assise sur ses genoux ? Hein ? Qu'a-t-on dit ? Qu'a-t-on dit des rockers ?

La Souris Déglinguée, elle, chante des histoires de ville, de banlieues exclues, d'abus de Fringanor, de narines pleines de colle, de violences bêtes, tristes et sans recours. Très vite, on s'aperçoit qu'il s'agit de superbes chansons d'amour. "Musique de voyous", "stupide", "vulgaire"... N'allez pas croire que les corbeaux se seraient déclenchés si "La Souris Déglinguée" n'était pas le groupe de rock le plus vraisemblable du moment. Le seul, ou presque.

LAURENT CHALUMEAU.