Articles Longueur d'Ondes N°23. 1989

Pas d'quartier
Revoilà La Souris, avec l'album "Quartier Libre", plat de résistance après le hors d'œuvre du EP 4 titres d'il y a quelques mois. Eux mêmes décrivent ce disque à forte connotation guitare, comme nettement plus rock'n'roll que le précédent : "C'est Yves Chouard, l'actuel guitariste de Little Bob Story qui nous a produit, et c'est un acharné de la guitare : sa vision du monde commence et s'arrête là, ça se ressent forcément sur le disque".

De la guitare, il y en a oui, du saxo aussi, ainsi que des textes engagés sur les thèmes chers à LSD : les camarades, la fraternité, la solidarité, la zone, la combativité. Des chansons qui leur ressemblent. Tai Luc écrit comme il parle : "On est comme des rebelles afghans, toujours plus proches de la victoire. Le secret, c'est de ne jamais atteindre la victoire, c'est pour ça qu'on est toujours là, et bien là".

Bien là, avec la même envie de mordre qu'à leurs débuts, il y a près de dix ans. Innovateurs de ce style qui est toujours le leur, du rock musclé réchauffé de cuivres pour la touche fun, les voilà aujourd'hui rattachés au récent courant des alternatifs Chihuahua, Satellites, ou Cyclope. Situation difficile et frustrante, sans doute. Chez La Souris, on est heureusement philosophes et pas amers pour deux sous : "ces groupes là ont démarré un peu après nous, et c'est vrai qu'on est fiers d'avoir joué ce genre de musique avant tout le monde. On les a vu évoluer, aussi. Au début, les Chihuahua faisaient plutôt du punk, aujourd'hui ils ont des cuivres et chantent en espagnol, tout est possible quoi ! Les Satellites sont plus jeunes, mais on aime bien ce qu'ils font".

Sympa les anciens ! Mais pour ne pas trop baisser la garde, ils annoncent aussi qu'ils comptent changer de maison de disques à chaque fois qu'on leur fera des promesses en l'air ("nous payer un clip, par exemple, on attend toujours"), et qu'ils vont faire pression ou même attaquer leurs anciennes "boites" pour faire ressortir en CD l'ensemble de leurs œuvres vinyliques. Du neuf dans les bacs très bientôt donc, puis une tournée française au printemps, suivie d'un tour au Canada (Toronto-Montréal-Québec) et à New york. La Souris Aux Amériques. Doit-on les soupçonner de velléités capitalistes ? "Le problème n'est pas de vivre de notre musique. On vit pour notre musique".

Stéphanie Faureau.