Articles Jack Lalli

La Souris Déglinguée - Année de la chèvre d'eau (2546)
Parler de La Souris Déglinguée, pour moi, me ramène inévitablement beaucoup de souvenirs. Des souvenirs de la ville de mon coeur (Paname, Paris, Lutèce ou en verlan Ripa), mais aussi des descriptions de lieux très familiers dans leurs chansons, des premières paroles qui m'ont touché, des paroles que je croyais parfois écrites pour moi. Je pense à tous ces gens dont ils parlent dans leurs chansons, des amis ou des connaissances, certains qui sont partis, d'autres dont j'espère qu'ils se portent bien, toute cette jeunesses suburbaine de Paris et sa banlieue. Je pense à mon grand frangin, fan de longue date, qui se porte bien, merci pour lui. Comment ne pas penser aussi à ces dizaines de concerts démentiels que j'ai pu voir, ceux de Paris bien sûr, comme la tournée Rock en France, ou ce mémorable concert de l'Olympia avec NTM en première partie, mais aussi tous les autres. Et je n'oublierais pas non plus ces jeudis soirs au New York studio, où l'on squattait leur studio de répétition avec les yeux embrumés, émerveillés et l'haleine pas fraîche, pendant qu'ils bossaient.

HISTOIRE

Mais La Souris existait bien avant que je m'y intéresse. Depuis que Taï Luc et Jean-Pierre (guitariste canal historique) ont déliré sur les initiales L.S.D., sur la buée d'une fenêtre de café. Puis se sont les claques reçues lors des concerts de Crazy Cavan en 76 à Paris, et les Jam et 999 à Londres, les répétitions et même un tremplin au Golf Drouot. 79 sera l'année de création, presque définitive, du groupe, avec l'apport de Rikko à la basse, et de Jean-Claude à la batterie qui sera recruté par une annonce. Les répétitions toujours, et les premières parties de Bijou et Strashooter, les reprises de Cochran et Perkins laissent place aux compositions personnelles. Le premier 45t auto produit "Haine Haine Haine" sort cette année là. L'année suivante, il est dans les 10 meilleurs 45t de Best. 81 commence par le concert de l'Opéra Night : tout et trop de choses ont été dites à ce sujet. Retenons surtout que cette année là ils feront la première partie de Stiff Little Fingers, et que le premier album sort sur New Rose. L'année suivante sortira : "Une cause à rallier" sur Kuklos (label de Daniel Guichard). Cette année 82, d'ailleurs, marque le soutien inconditionnel de Laurent Chalumeau qui multiplie les articles dans Rock & Folk, et leur prestation aux Enfants du Rock d'Antoine De Caunes. Enfin, en 83, ils ajoutent le sax de Michel "Muzzo", qui donnera, pour ma part, la formation complète du " canal historique ", et sortent leur troisième album "Aujourd'hui et demain". Maintenant c'est sûr personne ne pourra arrêter leur ascension.

L'année 84 commence par l'enregistrement de nouveaux morceaux, dont " here she goes again" du Velvet Underground, ce qui donnera l'idée à Taï Luc d'une compilation de reprises du Velvet par des groupes français. Cette compilation (Les Enfants du Velvet) existera bien grâce à Virgin.mais La Souris sera priée


Cette même année, ils rentrent au studio Garage pour enregistrer leur nouvel album, "La Cité des Anges", album qui sera une nouvelle fois classé dans les meilleurs albums du magazine Best. L'année 85 sera relativement calme, mis à part le départ d'Hervé Philippe de sa fonction de manager, et du retour de Luc de Thaïlande. L'année suivante sort le 5ème album "Eddie Jones", enregistré au studio Davout. Pas de nouvel album en cette année 87, si ce n'est un morceau (Jeunes seigneurs) pour la compilation "Mon grand frère est un rocker" chez Boucherie Productions. En 88, c'est la sortie de l'album "Quartier Libre" chez Musidic qui entrera une fois encore dans le classement Best des meilleures ventes à la 25ème place, mais c'est aussi l'année où La Souris jouera à la discothèque Deluxe Wuting à Lhassa au Tibet face au Potala : la demeure éternelle de tous les Dalaï Lama. Les concerts se succéderont sans relâche en cette année 89, ce qui nous donnera l'enregistrement d'un album live "Paris 23.05.89" qui permettra d'entendre, pour ceux qui n'en avaient pas encore eu l'occasion, l'énergie scénique du groupe. En 90, c'est le fameux concert de l'Olympia avec NTM en première partie, et un passage au Midem.


91 sera une année fameuse avec la sortie de l'album "Banzaï", classé meilleur album de l'année par Best et Rock & Folk, ainsi que la participation à une compilation "Tribute to Johnny Thunders" disparu cette même année. Les années 92 et 93 se passent par des participations à nombre de compilations, de concerts, de prestations télévisuelles, et la sortie des albums "Ganeko Yoriko meets LSD in Paris" et "Remix 2536".

Fin 95, pour l'année du Rat qui se présente,le groupe revient avec un nouvel album "Tambour et Soleil" qui marquera plus profondément leur influence d'une partie du continent asiatique. La tournée du dernier album les emmènera dans un long périple sur les routes de France, lors de cette année 96, où sortira aussi le maxi "Princesses de la rue de Sabaïland" extrait du dernier album. En 97 sortira la compilation "Beaucoup de libertés" ainsi que l'album "Granadaamok". En 98, malgré l'annulation du concert au Palais de la Réunification à Saïgon (Viêtnam), les concerts continuent de s'enchaîner. L'année 99 commence par des participations de Luc au série/reportages "Wishbone Ash, mais aussi la sortie du deuxième live (celui la, plus vieux !!) "Lyon 84". L'an 2000 arrive, avec son lot de nouvelles technologies, qui amènent La Souris a enregistré des interviews et des prestations live via le net pour le Mutant Show. Et enfin, l'année 2002 voit la réédition des albums remasterisés de "Quartier Libre", "Banzaï", "Tambour et Soleil" et "Granadaamok" agrémentés de plages multimédias.

RESPECT

Voilà, tout cela c'était pour l'histoire, car impossible de comprendre le présent sans connaître le passé. Et encore, je me suis évertué à faire le plus court possible, sans y mêler mes souvenirs personnels ou mes impressions. Alors en guise de conclusion à cette introduction, je m'amuserais à paraphraser Luc pour lui dire Rien que ça :

Je suis né En France, entre Jaurés Stalingrad, prés d'une Banlieue Rouge, je suis du Parti de la jeunesse, mais je ne suis pas un Jeunes voleurs et je n'ai pas de Tendance Négative, car Quand je m'emmerde sache que je ne Fait pas le con, Pourquoi ? Car je ne veux pas être un Relou, je préfererais être un Ange gardien, et même si je suis Nostalgique de cette période pleine de Ramdam et de Maximum swing, à me demander Que vont-ils devenirs ? toute cette International Raya Fan Club dans leurs Week end sauvages remplis de Beaucoup de libertés, personne ne pourra me dire As-tu déjà oublié ?. Car à présent je m'instruis plus qu'avant, je parle la langue Made in Japan, et je comprends, maintenant, pleinement ce que représentent les mots Rangoon-Lhassa. J'aimerais seulement dire à Taï Luc : je suis né en occident et il me sera donc difficile d'avoir un Cœur de Bouddha, et même si je n'ai pas la force d'un Rebel Afghan, je suis sûr que nous somme tous Cousins, cousines, que nous formons tous une Nation, unis sous un même Invisible drapeau, alors Allez les gars : Banzaï !!, ou comme l'a si bien dit Pat (R.I.P.) " La souris vous dit : ROCK'N'ROLL ". Car depuis la Fin des années 70 jusqu'à l'An 2000, vous avez toujours gardé votre âme de Rockers, mais la question que tout le monde se pose c'est : Aujourd'hui et demain ?

http://www.jacklalli.com/

Réalisé par Christophe Juan