Articles ?. 1997.
Voici le nouvel album de La Souris Déglinguée !
Ayant vu auparavant le clip "Hong Kong" sur le petit écran, je me demandais ce que pouvait bien nous donner "Granadaamok".
L'ayant entendu, je me pose encore des questions.
C'est aussi plaisant que le précédent album "Tambour et Soleil". Ah si seulement Tai Luc pouvait cesser, ne serait-ce qu'un jour, de faire systématiquement référence à ces îles d'Extrême-Orient. Si encore le patronyme du groupe était L'Asie Déglinguée, je comprendrais - les Cadavres ne parlaient-ils pas presque toujours de la mort ? - Mais lorsque même la voisine de palier est japonaise…
Cela transforme de très belles compos en simples chansons. On sait d'où vient Tai Luc et on s'en balance. LSD n'a pas besoin de nous faire un cours d'histoire-géographie pour nous séduire.
Mais que les fans se rassurent, un titre comme "Drelon" me laisse sans voix. De même que le très laid-back funky "Fin des Années 70". Et puis la musique jouée ici est d'une éfficacité absolue.
Un très bon album donc. Il aurait pu être superbe si…
Elsa