Articles Bruit d'Odeur. N°2. 1982

Depuis 1977, les mômes ont grandi. Leur rage, leur haine et leur rancœur avaient besoin d'un moyen pour les faire sentir… C'est comme ça qu'ils récupérèrent l'héritage de leurs grands frères punks. En Angleterre il y a donc les nouveaux groupes porte-paroles : Crass, Discharge, Exploited, Anti-Pasti… aux USA Dead Kennedys, Black Flag, Undead, Bad Brains. Et en France profonde ? Oberkampf, Prop'Sack, Camera Silens, Lukrate Milk, et… La Souris Déglinguée dont il existe enfin un 33t sorti il y a quelques mois par New Rose (label indépendant et courageux) car personne ne voulait vraiment d'eux, peut être à cause d'uen mauvaise réputation qui tourne autour de leurs concerts attirant des fans un peu trop enthousiastes en plus de la musique très dynamique que LSD délivre… et puis on leur reprocherait d'être grossier dans leurs textes (dixit Rock & Folk !) alors que c'est le langage quotidien, tout le monde aligne des putain, con ou merde ! Leurs textes trop bruts, trop vrais pour certains, parlent de racisme (Yasmina), de bastons, de violence(s), il faut préciser aussi que les 4 membres du groupe viennent de la banlieue parisienne (et pas de la France profonde).
Tout ça soutenu par un rock proche d'esprit du Clash : des reggaes, des rockabillys, rythmes enlevés et énergiques, le chant très hymne de Tai Luc.
La production de leur 33t est primaire, un peu avec les moyens du bord (et puis quoi encore ! c'est pas pour la FM style américain !) mais le son qu'il donne est le charme du disque, un putain de charme !
Pour moi, La Souris Déglinguée est un des groupes en France actuellement des plus excitants (avec Orchestre Rouge) et leur 33t est à mettre à côté du premier Clash ou du 1er Starshooter…
Non je déconne pas, écoute leur 33t et va les voir en concert !