Articles Best. Juillet 1982.
LA SOURIS DEGLINGUEE. "Une cause à rallier" (Kuklos - 3202)

Elle court, elle court la banlieue. Elle court, elle court La Souris au travers du béton ou des champs de manœuvre. Et le "phénomène social" devient peu à peu une cause à rallier pour tous les rockers. Après un premier album qui lui valut la sympathie de la critique, L.S.D vient de grignoter une nouvelle part du gâteau et s'offre maintenant le respect : six titres, six manifestes publiés sur le label… de Daniel Guichard !
Evidemment il ne faut pas confondre La Souris et les Eagles ou Fleetwood Mac. Si je vous dis que le son et la production sont d'une impeccable netteté, cela reste bien sûr tout à fait relatif dans l'univers de Taï et ses frères dont l'ambition n'est pas vraiment de rivaliser avec les rois du loukhoum fariné. Mais, comparés à leurs prédécesseurs, les titres de ce mini-trente (ou maxi-maxi) possèdent le son exact de ce qu'on peut attendre d'une manifestation d'autonomie scrapant les couloirs du show-biz.
Nous savons maintenant (sans aucun doute possible) que derrière la vitrine du groupe phare des desperados de banlieue, se cache autre chose qu'une vision primaire de la révolte. Et les textes d' " Une cause à rallier " sont là pour prouver que La Souris n'est pas en avant d'un mouvement mais bien à l'intérieur. Contrairement à Clash qui a voulu prendre ses distances avec ses racines, le groupe français ne fait que s'intégrer toujours plus au milieu d'où il vient. "La Varsovienne" n'est rien d'autre que le chant révolutionnaire russe revu et corrigé modèle 82. Ces titres vont bien au delà du cri de rage résonnant entre les blocs de la banlieue rouge. Par les rythmes (qui touchent juste) et la force des refrains, La Souris Déglinguée a composé là des CHANSONS POPULAIRES. Oui, oui : ne vous fendez pas la tronche. Ce disque est celui des communards d'aujourd'hui, ceux qui trouvent leur inspiration au ras du pavé et qui derrière une soif de revanche cachent un cœur gros comme ça ("Une fille dans la rue"). Il suffit, pour s'en convaincre, de lire attentivement "En France" et… de le reprendre en chœur.
La Souris est en vente libre dans les Monoprix. La Souris n'est plus en marge. Elle arrive juste à point pour donner à la France de gauche un nouveau chant des partisans. Ne cherchez plus, intellos des ministères, où se cache la culture vivante de la société que vous gouvernez. Une cause à rallier, je vous dis !

Michel EMBARECK