Articles Best. Juin 1989.
Le 23 mai, le Bataclan à Paris doit être le théâtre de la naissance d'un mythe. Les mythes, en rock français, il en tombe un toutes les morts d'Ayatollah, alors imaginez la ferveur avec laquelle on va fêter celui là. La Souris Déglinguée célèbrera l'espace d'un concert son 10ème anniversaire et y mettra un luxe particulier qui tranchera peut être avec le régime ordinaire auquel nous a habitué Tai Luc et son orchestre de folklore urbain, mais qui vaudra autant en valeur pure, c'est à dire passion plus énergie, que tous ceux qu'ils donnèrent auparavant. Alors se réuniront sur la petite scène du boulevard Voltaire pour accompagner l'indestructible bestiole, une tribu de musiciens chinois, une section de cuivres qui souffleront avec leurs instruments les loupiottes d'une salle transformée en gâteau d'Happy Birthday. Ces "10 ans de la bête" seront précieusement enregistrés et donneront lieu en septembre à la sortie d'un album live. Raison de plus pour hurler fort. Que cette débauche d'énergie ne vous gâche pas le plaisir d'émotions plus contemplatives avec la venue exceptionnelle de Martyn Bates, le délicat troubadour des lancinants Eyeless in Gaza, qui lancé dans une carrière solo, saura toucher là où d'autres mettent dans de zèle à percuter.