Articles Best. Février 1990
En 72, La Souris en a pris pour dix ans. Dix ans à surfer sur les vagues successives et aléatoires du rock pur et dur, toujours et définitivement hors caste, hors genre, alternatifs par la force des choses, mais jamais affiliés à quoi que ce soit, francs-tireurs, héros-héraults de la zone suburbaine parisienne, porte-parole de tous les laissés pour compte : punks, skins, immigrés, arabes, chinois, délinquants juvéniles, quart-monde, voyous, bikers, tous ceux de la marge unis autour de La Souris pour brandir l'étendard du Parti de la Jeunesse et de l'International raya Fan Club. Ils étaient tous là, au Bataclan, pour fêter dignement, c'est à dire dans la furie joyeuse, l'anniversaire du gang parisien. Voilà donc deux faces de LSD live, façon best of baigné de sueur, trempé d'électricité impossible à maîtriser, vrillé de vocaux mâlement déterminés, le tout brut de décoffrage, livré tel quel, avec les aspérités, les bavures, mais tout le nerf, tout le sang à l'intérieur. Une borne franchie bille en tête et la poignée dans le coin par un groupe historique et néanmoins vaillant.
Jean-Eric Perrin