Articles Best. Décembre 1983.

LA SOURIS DEGLINGUEE. "Aujourd'hui et demain" (Celluloid CEL6654)

La Souris. Faudrait pas croire que c'est un mythe. C'est vrai qu'ils étaient là les premiers. Quand Paris faisait rimer punkitude avec Jet Set, quand le Palace se foutait dans le nez des épingles à nourrice et or, ils chantaient déjà les malheurs des petites filles arabes… La Souris a survécu à tout, aux changements de l'histoire, à la "mala reputacion" de leurs concerts sanglants, aux modes et aux réalités.
"Aujourd'hui et Demain", c'est déjà leur troisième album, et chacun d'eux, ils ont dû se battre pour pouvoir le faire : hier, comme aujourd'hui, et comme demain, La Souris prouve qu'elle a bouffé ces années avec la certitude d'avoir raison ; ces quinze chansons, toutes gonflées de muscles et de vie, sont une réponse cinglante aux fossoyeurs du rock de la rue. Quand on voit ce que les Lavilliers et consorts font avaler aux kids de quinze à vingt ans, on se dit que le mot gaspillage devrait s'écrire à grands coups de guitares dans la gueule de vieux cons.
Car si La Souris est un furieux gang de rock'n'roll (on ne reviendra pas là dessus, ils doivent plus à Cochran qu'à Vicious), ils sont surtout un groupe INTELLIGENT et unique. Les seuls à affirmer un rock'n'roll français, pas coupé dans son expression et son message des réalités d'ici. Et leur vision du monde, "Lili Marleen" (magnifique), "Malaysia Hotel" l'Allemagne, la Chine, l'Amérique du Sud, le monde qu'ils racontent, ce n'est pas une cosmogonie intello-chiante à la Actuel, c'est leur vision des personnages, des mecs et des filles de chair et de sang, déracinés là-bas, enracinés dans Paris et sa banlieue, les pairs de Taï Luc, Jean-Pierre, Jean-Claude et Rikko.

Jean-Eric PERRIN.